La SQ a reçu un appel vers 14h15, dimanche, d’un citoyen signalant que la glace avait cédé sous une motoneige où prenaient place deux hommes. L'un d'eux n'a pas réussi à s'extirper de l'eau.

Un motoneigiste décédé après avoir sombré dans la rivière Sainte-Anne

L’empressement de certains d’enfourcher leur motoneige en ce début de saison ne se fait pas sans risque. En l’espace de quelques heures, dimanche après-midi, dans la région de Québec, un homme est décédé après que la glace de la rivière Sainte-Anne ait cédé sous sa motoneige, alors qu’un autre a subi de graves blessures lors d’un accident sur un sentier qui n’était pas encore ouvert.

Le motoneigiste qui a perdu la vie, un homme de 69 ans, circulait en duo sur la rivière Sainte-Anne, à Saint-Gilbert, dans Portneuf. La Sûreté du Québec (SQ) a reçu un appel vers 14h15 d’un citoyen signalant que la glace avait cédé sous la motoneige où prenaient place les deux hommes, les plongeant dans l’eau glacée. 

Selon la SQ, l’homme qui prenait place comme passager aurait réussi à s’agripper à la glace et s’extirper lui-même de l’eau, avant d’être secouru par des résidents du secteur, près de la route 354. 

Le conducteur de la motoneige a cependant sombré dans les eaux de la rivière avec le véhicule, demeurant introuvable durant plus d’une heure. Des plongeurs de la SQ étaient en route vers le lieu de l’accident lorsque les pompiers de Saint-Gilbert ont finalement localisé puis rescapé le sexagénaire coincé sous la glace. Ce dernier était en arrêt respiratoire et des manœuvres de réanimation ont été tentées en vain. Le décès de la victime a été confirmé en début de soirée par la Sûreté du Québec.

Le passager de la motoneige a pour sa part été conduit en ambulance vers un centre hospitalier pour traiter des blessures, mais on ne craignait pas pour sa vie.

Blessé grave dans Lotbinière 

Moins d’une heure plus tôt, la SQ avait été appelée pour un autre accident de motoneige, celui-là à Sainte-Croix, dans Lotbinière. C’est un passant qui aurait aperçu un homme gisant dans un champ qui a alerté le 9-1-1. 

Selon la SQ, le motoneigiste circulait sur un sentier fédéral qui n’était pas encore ouvert, toute la signalisation n’ayant pas encore été installée. Le conducteur aurait perdu la maîtrise de son véhicule dans une courbe, étant violemment éjecté durant la sortie de route. 

L’homme était grièvement blessé à l’arrivée des secours et il a été conduit d’urgence en ambulance au centre hospitalier le plus près. On ne craignait toutefois pas pour sa vie.