L'accusé dans cette affaire, Jean-Simon Leblanc-Jalette.
L'accusé dans cette affaire, Jean-Simon Leblanc-Jalette.

Un Gatinois accusé de leurre d'ados

Un homme de 27 ans se présentant sous un faux nom sur les réseaux sociaux est accusé d’avoir leurré de jeunes filles de Gatineau à des fins sexuelles.

Le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) croit que l’individu aurait fait d’autres victimes.

De son vrai nom, Jean-Simon Leblanc-Jalette aurait entamé des discussions avec des mineures, dont une de moins de 16 ans, sur des applications comme Facebook, Messenger ou Snapchat.

«Rapidement, explique la porte-parole du SPVG, Andrée East, l’accusé a commencé à tenir des propos de nature sexuelle et à envoyer des photos de ses organes génitaux à ses interlocutrices.»

Lorsqu’il n’utilisait pas sa vraie identité, le suspect se présentait sous le faux nom de Jean Duclos.

Le Gatinois est accusé de leurre, d’avoir rendu accessible à un enfant du matériel sexuellement explicite, et de contacts sexuels. Il aurait fait au moins deux victimes sur le territoire gatinois depuis le début de 2019.


« Les éléments recueillis au cours de l’enquête laissent croire que l’individu pourrait avoir fait d’autres victimes, y compris à l’extérieur du territoire de Gatineau. »
Andrée East, porte-parole du Service de police de la Ville de Gatineau

Selon le SPVG, M. Leblanc-Jalette savait que les deux jeunes filles étaient mineures. Il leur a quand même demandé de lui envoyer des photos sexuellement explicites.

Lorsqu’une d’elles a accepté de le rencontrer, ce dernier aurait profité de l’occasion pour faire des attouchements.

«Les éléments recueillis au cours de l’enquête laissent croire que l’individu pourrait avoir fait d’autres victimes, y compris à l’extérieur du territoire de Gatineau», indique l’agente East.

Les parents sont invités à vérifier les applications et les appareils électroniques de leurs enfants pour s’assurer que Jean-Simon Leblanc-Jalette n’est pas entré en contact avec eux.

Toute personne possédant des informations au sujet des agissements présumés de cet individu peut appeler la police de Gatineau au 819 243-INFO (4636), option 5, ou contacter son service de police local.