Plumes d'aigle

Un citoyen de Tracadie prête serment sur une plume d’aigle

POKEMOUCHE, N.-B. - Un citoyen de Tracadie est devenu le premier Néo-Brunswickois à prêter serment sur une plume d’aigle plutôt que sur la Bible ou en affirmant solennellement de dire la vérité.

Le juge Paul Duffie, de la Cour provinciale à Moncton, a permis à Stéphane Richardson, d’origine métisse, de prêter serment sur une plume d’aigle lors de sa comparution survenue lundi pour des infractions liées à la loi sur les véhicules à moteur.

Une décision qui ne veut pas pour autant dire que cette pratique sera partagée par l’ensemble des tribunaux néo-brunswickois.

M. Richardson entend poursuivre ses démarches auprès des différentes instances, dont la Gendarmerie royale du Canada, pour faire officialiser cette pratique dans tous les tribunaux de la province comme cela se fait en Nouvelle-Écosse depuis l’automne dernier.