Le troisième meurtre à survenir dans la région de Québec a été commis sur la rue de la Concorde, dans Limoilou.

Un adolescent suspecté du meurtre de sa mère dans dans Limoilou

Une femme de 49 ans a été tuée à l’arme blanche, samedi soir, au 2750, rue de la Concorde, dans Limoilou. Selon le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ), il s’agirait d’un meurtre perpétré par le fils de la victime. Cet homicide est le troisième sur le territoire de la Ville de Québec depuis le début de l’année.

Le suspect, âgé de 17 ans, avait également des blessures mineures, et il est toujours hospitalisé. Il demeure sous surveillance policière au centre hospitalier. «Pour l’instant, on ne sait pas si la présence des blessures est due à l’agression et comment il s’est blessé», a souligné le porte-parole du SPVQ, David Poitras. Le jeune homme sera interrogé dès que sa condition le permettra.

Vers 21h30, le SPVQ a reçu plusieurs appels au 9-1-1 pour signaler qu’une femme de 49 ans était victime d’une agression dans le couloir de l’immeuble. «Lorsque les policiers sont arrivés sur les lieux, ils ont localisé la victime au sol, qui portait des blessures apparentes de l’agression, qui a été perpétrée à l’arme blanche. Elle était inconsciente», a relaté M. Poitras. 

Les policiers ont par la suite procédé à l’arrestation du fils de la victime, qui réside au même endroit. La victime a été transportée à l’hôpital où elle a succombé à ses blessures dans la nuit.  

Des enquêteurs du module des crimes majeurs et des techniciens de l’unité d’identification judiciaire sont chargés d’établir les circonstances de l’agression.

Les policiers ont procédé à l’arrestation du fils de 17 ans de la victime. Ils résidaient à la même adresse.

Déjà plus qu’en 2018

L’année 2019 vient tout juste de commencer et la Ville de Québec compte déjà trois meurtres sur son territoire alors qu’il y en avait eu seulement deux en 2018. Dans les trois cas, il s’agit d’un drame familial. 

Le 3 janvier, Daniel Bernier, 57 ans, a été agressé au couteau par son frère dans un logement de la rue Saint-Charles, dans le secteur de Neufchâtel. Celui-ci a succombé à ses blessures le 24 janvier. 

Le 7 février, à Val-Bélair, Nicole Cantin, 56 ans, a été agressée à l’arme blanche par son fils de 29 ans. Patrick Fortin a été accusé de meurtre non prémédité. Il sera jugé à la fin du mois.