Matthew Vincent Raymond aurait ouvert le feu depuis la fenêtre de son appartement avec un fusil à longue portée, tuant les deux civils et deux policiers.

Tuerie de Fredericton en 2018: un jury examinera si Matthew Raymond est apte à subir son procès

FREDERICTON — Le procès de Matthew Raymond accusé de quatre chefs d’accusation de meurtre s’amorcera lundi par la sélection du jury dans un aréna de Fredericton.

Un des principaux défis des jurés sera de déterminer si l’accusé est apte à subir son procès.

Plus tôt ce mois-ci, le juge Fred Ferguson de la Cour du Banc de la Reine a déterminé que cette question pourra être débattue.

Le jury devra donc décider si l’accusé comprend les accusations portées contre lui et peut donner des instructions à son avocat.

Raymond est accusé du meurtre au premier degré de deux policiers de Fredericton, Sara Burns et Robb Costello, et de deux civils, Donnie Robichaud et Bobbie Lee Wright.

Raymond avait déjà subi une évaluation qui l’avait jugé apte à subir un procès, mais le juge Ferguson avait ordonné une nouvelle évaluation «à la suite d’audiences et des documents écrits qui ont été déposés devant cette cour».

Selon le juge, déterminer si l’accusé est apte à subir un procès est une obligation permanente du tribunal. «Du début à la fin des procédures, un accusé doit être apte à subir son procès», a-t-il dit.

Certains détails relatifs aux audiences préliminaires et aux raisons ayant conduit le juge à demander des évaluations font l’objet d’une interdiction de publication.

Sélection des jurés

L’aréna a été choisi pour la sélection du jury afin de pouvoir accueillir le grand nombre de candidats jurés.

Les nouvelles règles de sélection des jurés entrées en vigueur le 19 septembre ne s’appliqueront pas pour le procès Raymond. Dans une décision de 99 pages, rendue la semaine dernière, le juge Ferguson a déclaré que la sélection du jury serait basée sur les règles en vigueur avant l’entrée en vigueur de la loi C-75.

La nouvelle mesure législative supprime le recours aux recours péremptoires — qui permettent à la Couronne et aux avocats de la défense d’exclure un juré potentiel sans fournir de motif. Cela donne également au juge plus de pouvoirs pour traiter avec le jury qui a été choisi.

Une audience préliminaire est prévue lundi au Centre Grant-Harvey, à 9h, au moment même où les jurés potentiels sont invités à se présenter au début du processus d’enregistrement.

La nature exacte de la session préliminaire n’a pas été révélée.

Raymond aurait ouvert le feu depuis la fenêtre de son appartement avec un fusil à longue portée, tuant les deux civils qui plaçaient des bagages dans leur véhicule en vue d’un voyage et deux policiers qui étaient intervenus sur les lieux.