Scène de désolation à Dunrobin

Tornade de catégorie F3: des résidences anéanties à Ottawa

La tornade de catégorie F3 qui a traversé le quartier Dunrobin dans l’ouest d’Ottawa, en fin de journée vendredi, a anéanti plusieurs dizaines de résidences. La structure de plusieurs d’entre elles est trop endommagée pour que les résidents puissent y retourner chercher leurs effets personnels.

Dunrobin affichait la désolation samedi, au lendemain de la tempête. Des domiciles ont été complètement détruits alors que d’autres, à proximité, ont été épargnées.

Jeff Cosman a vu la maison qu’il loue à l’angle du chemin Dunrobin et de la promenade Thomas A. Dolan être légèrement abîmée par les vents, mais plusieurs arbres autour ont été brisés par les rafales. 

«Je suis sorti dehors pour lever les fenêtres de ma voiture. C’est là que j’ai vu une énorme colonne grise. C’était incroyable. Des objets ont commencé rapidement à heurter la voiture. Le bruit était incroyable. Je voulais rentrer dans la maison, mais mon chien s’était sauvé dans la forêt. J’ai essayé de le trouver, mais j’ai dû rentrer et attendre. Quand je suis entré, la tornade frappait la maison», a expliqué M. Cosman, qui a retrouvé son chien quelque 90 minutes plus tard.

Parmi les six personnes transportées à l’hôpital pour des traumatismes, cinq sont du secteur Dunrobin. Le fait qu’il n’y ait pas eu davantage de blessés dans le secteur s’expliquerait par la tenue de la foire de Carp où s’étaient rendus des citoyens.

Le Service de police d’Ottawa (SPO) a indiqué que, dans certains cas, il pourrait se passer plusieurs jours avant que des résidents puissent retourner dans leur maison ou même se présenter sur leur rue puisque des inspecteurs en bâtiment doivent évaluer la solidité des structures.

«Peut-être que des gens ne pourront rentrer dans leur maison en raison des risques d’effondrement», a indiqué un porte-parole du SPO.

Environnement Canada a confirmé qu’il s’agissait d’une tornade de catégorie F3, soit des vents de 250 km/h à 330 km/h.