Pour Steve Dubé qui préside à sa gestion, l’Amphithéâtre Cogeco a été bien mis en valeur par le spectacle de la fête nationale.
Pour Steve Dubé qui préside à sa gestion, l’Amphithéâtre Cogeco a été bien mis en valeur par le spectacle de la fête nationale.

Spectacle de la fête nationale: l’Amphithéâtre Cogeco brille de tous ses feux

TROIS-RIVIÈRES – Si la présentation d’un spectacle de la fête nationale a été possible en 2020, c’est en grande partie grâce à l’apport de l’équipe de l’Amphithéâtre Cogeco qui a pu l’accueillir. Steve Dubé, directeur général de la Corporation des Évènement de Trois-Rivières et grand boss à l’amphithéâtre n’en est pas peu fier.

Joint tout juste au terme de la diffusion, Dubé arrivait mal à contenir sa joie. «Je n’avais pas le moindre doute que le spectacle allait mettre l’Amphithéâtre en évidence, mais à ce point-là, vraiment, je n’en reviens pas! Ce soir, j’ai chanté, on a dansé en famille et pour être honnête, j’ai pleuré tellement j’ai été ému. On ne peut qu’être super fiers collectivement de ce dont on a été témoins.»

Dubé soutenait avoir de la difficulté à gérer les courriels qui lui parvenaient de partout au Québec de gens qui partageaient sa fierté. «Ça vient d’amis, de collaborateurs, de partenaires qui me disent tous comment ils sont impressionnés.

Nous, essentiellement, on avait la responsabilité d’accueillir la production et de lui offrir les meilleures conditions pour travailler mais on n’avait évidemment aucun mot à dire sur le contenu du spectacle. Ce soir, je peux dire que Jean-François Blais a fait un travail exceptionnel pour offrir un spectacle super intense. Ce spectacle est une réussite d’un très, très haut niveau et je suis immensément fier d’y avoir collaboré. Il nous fait découvrir l’Amphithéâtre et l’ensemble du lieu comme on ne l’avait jamais vu. Ceux qui ne le connaissait pas et qui l’ont découvert à travers ce spectacle ne peuvent qu’être vraiment impressionnés.»

«On parle du site exceptionnel depuis l’ouverture il y a cinq ans mais de le voir comme on l’a vu ce soir, ça vaut bien plus que tout ce qu’on a pu en dire. Les lettre formant TROIS-RIVIERES illuminées, c’est magique et ça va rayonner dans tout le Québec.»

Le dg a asussi eu un bon mot pour le personnel qui a contribué au succès du spectacle. «Je suis encore plus fier de voir l’apport de nos techniciens dans cet immense spectacle. C’est plus d’une centaine de techniciens qui ont travaillé sur cette production dont une grande majorité vient de la région. Ça inclut notre équipe à l’Amphithéâtre mais aussi un grand nombre de collaborateurs de la région.»

«Je n’ai reçu que des félicitations quant à leur travail : la qualité du boulot, leur ouverture, leur compétence et leur niveau de préparation ont été très appréciés par les producteurs. Ils ont magnifiquement relevé ce défi parce qu’on le sait, c’était un spectacle très spécial monté dans des conditions difficiles. Ils ont fait honneur à l’Amphithéâtre et à la région.»

Lamarche jubile

Le maire Jean Lamarche était encore plus fébrile au terme du spectacle. Pendant la soirée, il avait notamment écrit sur Facebook: «je suis le maire de la plus belle ville du système solaire! Les artisans de cette soirée, soyons fiers et contagieux de cette fierté trifluvienne, mauricienne et québécoise.»

Rejoint au téléphone il est allé plus loin. «Je n’aurais jamais osé espérer que Trois-Rivières puisse obtenir une telle visibilité. La place qu’on a fait à la ville et à l’Amphithéâtre, c’est extraordinaire. Moi, c’est sûr que je ne dormirai pas cette nuit!»

«Je reçois des courriels de partout au Québec d’amis et de gens qui partagent notre fierté. C’est un rayonnement inespéré. On n’aurait jamais eu les moyens de s’offrir une visibilité pareille. C’est à nous de prendre la balle au bond et de l’amener à un autre niveau.»

Le maire a eu une pensée très émue pour le réalisateur et metteur en scène Jean-François Blais. «Ce qu’il a fait, ça dépasse largement le contrat qu’il avait signé. On savait qu’il mettrait l’Amphithéâtre en valeur mais de cette façon là, c’est carrément un travail d’amour pour sa région et c’est magnifique d’en être témoin. Il nous invite à nous réinventer dans le spectacle et il nous offre une magnifique plateforme pour prendre notre élan.»

Cette visibilité évoquée ne tient pas compte des nombreux artistes qui ont participé au spectacle et découvert le site, souvent avec ébahissement. «La plupart en avait entendu parler mais ils m’ont tous parlé de la beauté du lieu, a indiqué Steve Dubé. J’imagine que plusieurs vont vouloir présenter leur spectacle ici.»

«Ce qui est sûr c’est que le spectacle de la fête nationale apporte une visibilité exceptionnelle à l’Amphithéâtre et à la ville et c’est sûr que ça va avoir des répercussions. Je ne peux pas en dire davantage mais des discussions sont déjà entamées pour de futurs projets.»

«Des producteurs ont été impressionnés de voir qu’on est entre deux types de salles de spectacle parce qu’on est protégé des éléments tout en ayant la sensation de liberté que procure un amphithéâtre en plein air. Sans compter qu’on a des équipements de très haut niveau. Tout ça offre énormément de possibilités.»

À lire aussi:

Chronique de Richard Therrien

  «Je suis fier de ce qu’on a fait»