François Legault, chef de la CAQ et l’ex-procureure en chef de la commission Charbonneau, Sonia LeBel

Sonia LeBel candidate de la CAQ dans Champlain

TROIS-RIVIÈRES — Les rumeurs persistantes sur la candidature de Sonia LeBel dans la circonscription de Champlain pour la Coalition avenir Québec (CAQ) ont finalement été confirmées. L’ex-procureure en chef de la Commission Charbonneau, Sonia LeBel, affrontera le député libéral Pierre Michel Auger lors des prochaines élections.

L’annonce officielle de sa venue en politique, en Mauricie, devrait cependant avoir lieu au cours du week-end du 28 et 29 avril. En entrevue jeudi, le député de Nicolet-Bécancour, Donald Martel, n’a pas confirmé la candidature de Sonia LeBel, mais il ne l’a pas niée. 

«Nous n’avons rien confirmé. Cependant, j’ai dit il y a longtemps que je travaillerais très très fort pour avoir Sonia LeBel dans la région. Si ça se concrétise, je vais être très content», a affirmé Donald Martel. 

«Elle serait clairement un atout pour la région. Je souhaite que nous ayons des candidatures en Mauricie qui vont faire en sorte que la région n’aura jamais été aussi forte au sein du gouvernement. Sonia LeBel est faite pour la politique et elle sera très proche des gens. Les électeurs vont beaucoup l’aimer, j’en suis convaincu.» 

La ministre régionale Julie Boulet, également ministre du Tourisme et députée de Laviolette, s’est dite étonnée. Les deux femmes avaient croisé le fer lors du passage de l’ex-ministre des Transports devant la Commission Charbonneau. «Le nom circulait, mais j’étais profondément convaincue qu’on n’irait pas avec cette candidature parce que c’est une candidature parachutée, quelqu’un qui n’est pas connu en Mauricie», a-t-elle commenté.

Celle-ci se demande comment se fait-il que la CAQ n’ait pu trouver quelqu’un du comté «si la CAQ pense qu’elle est en très bonne position».

«On a déjà vu des candidatures nationales comme Jocelyne Cazin et on a vu ce que cela a donné pour la CAQ. C’est étonnant qu’ils n’aient pas retenu une leçon de cette expérience. Ça dénote qu’ils ont un problème de recrutement», a ajouté celle qui trouve que Sonia LeBel «n’a pas l’air sympathique» tout en affirmant n’avoir aucun ressentiment en lien avec la Commission Charbonneau.

Pour Donald Martel, le fait que Sonia LeBel n’habite pas la circonscription qu’elle souhaiterait représenter n’est pas un problème. Il soutient qu’elle réside dans la circonscription de Borduas, déjà représentée par Simon Jolin-Barrette de la CAQ. «De plus, est-ce qu’on veut des personnes de qualité en politique?», a demandé le député de Nicolet-Bécancour. 

N’empêche que des candidats venant de l’extérieur de la région n’ont pas réussi à se faire élire lors des deux dernières élections. Le Parti québécois (PQ) croyait bien remporter la circonscription de Trois-Rivières en 2012 et en 2014 en présentant Djemila Benhabib et Alexis Deschênes, mais les électeurs n’ont pas appuyé ces candidats de l’extérieur de la région. 

Le député sortant de Champlain, Pierre Michel Auger, reconnaît pour sa part les qualités de Sonia LeBel. Il estime qu’elle permettra de susciter de bons débats lors de la prochaine campagne électorale. «Ce que je veux défendre, c’est mon bilan», a répondu d’emblée le député sortant. «Ça va être ma quatrième campagne électorale. Ça s’est toujours fait dans le respect et ce n’est pas mon intention de changer mon style.»

À la lumière des résultats des élections dans la circonscription de Champlain depuis 1994, année de création de l’Action démocratique du Québec (ADQ) qui a fusionné avec la CAQ en 2012, on remarque que bon nombre d’électeurs partagent les idées du parti de François Legault. 

«Si la CAQ veut former un gouvernement, il est essentiel qu’on fasse des gains en Mauricie. Quand on voit dans les sondages que les libéraux sont à 16 % chez les francophones, il n’y a pas de raison de faire des gains très significatifs dans la région», a souligné Donald Martel. 

Ancien député de l’ADQ dans Champlain de 2007 à 2008 avant de se présenter pour les libéraux, Pierre Michel Auger affirme avoir de très bons appuis dans Champlain. Même si la circonscription doublera de superficie avec l’ajout de sept municipalités de la MRC de Mékinac, le député libéral sortant croit bien que son parti pourrait à nouveau recueillir une majorité de votes. 

«Je n’ai jamais mené un sondage, mais j’ai été élu deux fois à l’Assemblée nationale», a affirmé le député de Champlain qui fera une annonce vendredi concernant le site de l’ancienne usine d’Aleris. «Avec l’urgence du centre Cloutier-du Rivage, il s’agit de mon plus gros dossier.»

Députée de Champlain à trois reprises pour le Parti québécois dans Champlain, Noëlla Champagne est toujours impliquée auprès de l’association locale du parti. D’entrée de jeu, elle salue la candidature de Sonia LeBel qu’elle reconnaît être de qualité. «On sait très bien que la CAQ fait toujours de belles performances en Mauricie depuis plusieurs années», a mentionné l’ancienne députée. «Tant mieux si l’adversaire est connue, ça va permettre à notre futur candidat de savoir dans quoi il met les pieds.»

Cette confirmation de la candidature de Sonia LeBel précise le portrait des prochaines élections dans la région pour la CAQ. Même si des rumeurs laissent croire que Me Jean Boulet, avocat bien connu à Trois-Rivières et frère de la ministre libérale Julie Boulet, songerait à être candidat pour ce parti, rien n’a encore été confirmé. Le candidat dans la circonscription de Maskinongé n’a également pas encore été annoncé. Du côté du Parti québécois, on ne connaît toujours pas le candidat pour Champlain. Québec solidaire par contre a annoncé plus tôt cette semaine que Steven Roy Cullen allait représenter le parti dans cette circonscription.  

Avec la collaboration du Soleil

Résultats des dernières élections dans Champlain

7 avril 2014

Pierre Michel Auger (PLQ) 33,44 %

Andrew D’Amours (CAQ) 30,43 %

Noëlla  Champagne (PQ) 30,17 %

Lucie Favreau (QS) 1848 5,32 %

Nicolas Lavigne-Lefebvre(ON) 0,64 %

4 septembre 2012

Noëlla Champagne (PQ) 36,73 %

Pierre Jackson (CAQ) 32,95 %

Marc-Antoine Trudel (PLQ) 22,08 %

Yves Sansregret (QS) 4,16 %

Émilie Joly (ON) 2,92 %

Eric L’Abbée (IND) 0,86 %

Jessy Trottier (ÉA) 0,30 %

8 décembre 2008

Noëlla Champagne (PQ) 40,98 %

Pierre Michel Auger (PLQ) 34,24 %

Luc Arvisais (ADQ) 21,90 %

Myriam Fauteux (QS) 2,18 %

Jean-Pierre Grenier (IND) 0,70 %

26 mars 2007

Pierre Michel Auger (ADQ) 44,8 %

Noëlla Champagne (PQ) 30,69 %

Christian Fortin (PLQ) 21,56 %

Alex Noël (QS) 2,93 %

20 mai 2003 (après une égalité le 14 avril)

Noëlla Champagne (PQ) 38,35 %

Pierre A Brouillette (PLQ) 35,91 %

Rock Laviolette (ADQ) 24,59 %

Richard Lahaie (PVQ) 0,48 %

Lucie Favreau (UFP) 0,39 %

Gilles Noël (PDCQ) 0,28 %

30 novembre 1998

Yves Beaumier (PQ) 47,29 %

Alain Croteau (PLQ) 35,60 %

Yves Gélinas (ADQ) 16,34 %

Martial Toupin (IND) 0,40%

Claude Mercier (PDS) 0,38 %

12 septembre 1994

Yves Beaumier (PQ) 42,26 %

Pierre A. Brouillette (PLQ) 30,98 %

Norman Houle (ADQ) 25,34 %

André Boucher (PLNQ) 0,78 %

Martial Toupin (DQ) 0,65 %