«Shazam!» a très facilement distancé les deux principales sorties de la semaine, notamment la comédie «Petit», qui reprend le ressort comique classique du changement d’apparence du personnage principal, une femme d’affaires qui se retrouve dans le corps d’une adolescente.

«Shazam!» ne relâche pas son emprise sur le box-office nord-américain

NEW YORK — Le dernier film de superhéros en date, «Shazam!», a conservé la première place du box-office nord-américain lors d’un week-end dépourvu de sortie majeure, selon les chiffres provisoires publiés dimanche par la société spécialisée Exhibitor Relations.

Dernière production de l’écurie D.C. Comics, le film qui raconte l’histoire d’un adolescent abandonné, placé en famille d’accueil, qui se voit transmettre des super-pouvoirs, a amassé 25,1 millions de dollars de vendredi à dimanche.

Salué par la critique pour son humour rafraîchissant, à contre-pied des classiques du genre, et sa modestie, le long métrage a réalisé 94,9 millions de dollars de recettes en deux semaines, un succès qui a déjà incité les producteurs à mettre un second volet en chantier.

Shazam! a très facilement distancé les deux principales sorties de la semaine, notamment la comédie Petit, qui reprend le ressort comique classique du changement d’apparence du personnage principal, une femme d’affaires qui se retrouve dans le corps d’une adolescente.

Deuxième au box-office nord-américain, Petit a vendu pour 15,5 millions de dollars de billets aux États-Unis et au Canada ce week-end.

Il devance Hellboy, troisième volet des aventures du colosse à l’avant-bras en pierre, qui repart sauver le monde et s’attaquer, notamment, à des géants.

Crucifié par la critique, Hellboy a déçu pour ses trois premiers jours d’exploitation, ne glanant que 12 millions de dollars au box-office nord-américain.

En quatrième position arrive Cimetière vivant, adapté d’un roman de Stephen King, qui atteint tout juste le seuil de 10 millions de dollars sur le week-end, portant son total à 41,1 millions en dix jours.

Autre déception au box-office, le Dumbo de Tim Burton n’en finit plus de dégringoler et n’a réalisé, en trois jours, que 9,2 millions de dollars de recettes aux États-Unis et au Canada.

Le remake du dessin animé, en prises de vue réelles, se contente de 89,9 millions de dollars en trois semaines, soit moins que «Shazam!» en deux semaines et bien loin de son budget, estimé par plusieurs médias américains à 170 millions de dollars.

Le film est sauvé par son succès à l’étranger, où il a déjà enregistré 177 millions de dollars de revenus, selon Exhibitor Relations.

Voici le reste du top 10:

6 - «Capitaine Marvel»: 8,6 millions de dollars et 386,5 en 6 semaines

7 - Nous: 6,9 millions de dollars et 163,5 millions en 4 semaines

8 - After, la rencontre: pour son premier week-end, ce film romantique et faussement vénéneux a rapporté 6,2 millions de dollars au box-office nord-américain

9 - Le Chaînon manquant: pour sa sortie, le film d’animation du scénariste de «Kubo et l’armure magique», Chris Butler, salué par la critique, réalise 5,8 millions de dollars de recettes

10 - The Best of Enemies: 2 millions de dollars (8,1 en deux semaines)