Le Zoo de Saint-Édouard

Requêtes en restitution de biens: revers pour le propriétaire du Zoo de Saint-Édouard

Normand Trahan ne pourra plaider ses requêtes en restitution de biens dans le but de reprendre possession de ses animaux en attendant la progression du processus judiciaire concernant ses accusations de cruauté et de négligence envers ses bêtes. Le tribunal accepte la requête de la poursuite qui demandait à la cour de surseoir aux requêtes du Zoo de Saint-Édouard, ce qui empêche l'audition de telles requêtes.

La décision du juge Rosaire Larouche a été annoncée mercredi après-midi au palais de justice de Trois-Rivières. Le juge a essentiellement adopté les prétentions de la poursuite selon lesquelles ce débat doit être mené lors du procès criminel de Normand Trahan.

Cette décision du juge entraîne la fin de l'engagement pris par la poursuite de suspendre le déplacement des animaux. La SPCA de Montréal va recommencer à enlever des animaux du zoo dès le 22 juin. Un deuxième transport est prévu durant la semaine prochaine.

Normand Trahan reviendra devant le tribunal vendredi pour la suite de son dossier criminel. Une date pour la tenue de son enquête préliminaire devrait alors être fixée.