Le F.-A.-Gauthier effectue la traverse maritime Matane-Baie-Comeau-Godbout.

Reprise de la traverse maritime Matane-Baie-Comeau-Godbout

Les voyageurs ont finalement dû patienter jusqu’à 14h00, jeudi, pour pouvoir prendre le traversier de Matane à Baie-Comeau et leurs vis-à-vis de la Côte-Nord devaient pouvoir faire de même en sens inverse à 17h30.

La tempête de neige qui a balayé l’Est du Québec a en effet mis un frein aux intentions de la Société des traversiers du Québec (STQ) qui avait prévu ajouter un départ dans chaque direction jeudi, après avoir dû annuler le service pour la journée de mercredi en raison du mauvais temps.

Cependant, le navire CTMA Vacancier, prêté par la Coopérative de transport maritime et aérien, des Îles-de-la-Madeleine, n’a pu quitter Matane à 8h00 jeudi matin et revenir de Baie-Comeau à 11h00 comme prévu, les éléments ne s’étant toujours pas suffisamment calmés à cette heure.

Les citoyens de l’Est doivent composer avec une malheureuse combinaison de mauvais temps et, surtout, d’une avarie au navire F.-A.-Gauthier qui assure la liaison en temps normal.

La traverse Matane/Baie-Comeau/Godbout a ainsi dû être interrompue le 17 décembre dernier en raison d’une défaillance des propulseurs du F.-A.-Gauthier. Le CTMA Vacancier, qui est régulièrement utilisé en remplacement du F.-A.-Gauthier, était lui-même en période d’inspection et d’entretien et n’a pu être mis en service que mardi dernier.

La Société des traversiers est toutefois en recherche intensive d’un autre navire de dépannage temporaire; le CTMA Vacancier ne sera plus disponible à la fin du mois de janvier et devra retourner assurer le service aux Îles-de-la-Madeleine.

La STQ sera alors revenue à la case départ puisque le F.-A.-Gauthier ne sera certainement pas prêt à revenir au boulot. Celui-ci doit en effet entrer en cale sèche à Lévis lundi prochain, le 14 janvier, pour une série d’inspections visuelles et d’analyses dont la durée prévue est de deux semaines, afin de déterminer la nature exacte du problème.

En d’autres termes, d’éventuels travaux de réparation ne pourront commencer avant la fin de janvier, soit au moment où le CTMA Vacancier doit retourner aux Îles.

Selon le porte-parole de la STQ, Alexandre Lavoie, des discussions sont en cours et la Société dit s’attendre à pouvoir annoncer prochainement la mise en service d’un navire de rechange en attendant le retour du F.-A.-Gauthier.

La Société ne peut utiliser n’importe quel type de traversier pour relier Matane, Baie-Comeau et Godbout. Il lui faut un navire de grande taille à ponts fermés capable de naviguer dans les glaces et une mer parfois démontée.