Pier-Olivier Roy 
Pier-Olivier Roy 

Repêchage: trois Chevaliers partent en première ronde

On en attendait deux, trois ont été choisis. Les Chevaliers de Lévis ont vu un trio de leurs porte-couleurs être sélectionnés vendredi au repêchage de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ).

Le défenseur Pier-Olivier Roy et l’attaquant Nathan Morin porteront encore un uniforme jaune et noir avec les Tigres de Victoriaville, qui les ont sélectionnés respectivement avec le septième et le dix-neuvième choix, alors que leur coéquipier Jonathan Fauchon s’alignera avec l’Armada de Blainville-Boisbriand, qui l’a choisi avec le dixième choix. Le défenseur Nathan Drapeau de l’Albatros du Collège Notre-Dame de Rivière-du-Loup a aussi été repêché au quinzième rang par les Sea Dogs de St John.

Roy, qui est originaire d’Adstock, était très heureux d’aboutir dans une équipe située si près de chez lui. «Les gens des Tigres m’avaient rencontré lundi et je suis très heureux d’aller jouer là-bas puisque c’est à environ 1h15 de chez nous. Je viens de parler à Carl Mallette, leur entraîneur et j’ai hâte de travailler avec lui», a déclaré Roy en entrevue téléphonique avec Le Soleil.

«Il m’a dit qu’il n’y avait aucun doute que c’était moi qu’ils allaient choisir. Je m’attendais à sortir autour de ce rang, je savais que j’allais sortir plus tôt que mon classement sur la liste de recrutement (douzième). Je suis vraiment content», a-t-il ajouté.

Alors que les Chevaliers connaissaient de bons moments en séries, Roy ne croit pas que la fin prématurée de la saison a nui à ses chances. «Mais je serais peut-être sorti encore plus tôt si on s’était rendus loin en séries», ajoute-t-il.

D’ici le camp d’entraînement des Tigres, Roy a l’intention de s’entraîner pour améliorer divers aspects de son jeu. «Je veux améliorer mon lancer et mon jeu physique, donc j’ai l’intention de prendre un peu de masse musculaire. Je devrai aussi améliorer mes pivots», poursuit celui qui a inscrit deux buts et obtenu 30 aides à sa première saison avec les Chevaliers.

«Mon but est de faire ma place dans le junior dès cette année. Je n’ai pas l’intention de retourner au niveau Midget», termine le joueur de 16 ans.

Son coéquipier et ami Nathan Morin a indiqué au Soleil que Roy lui avait écrit personnellement juste avant que les Tigres n’y aillent de leur seconde sélection en première ronde. «Il m’a dit «Imagine si on finissait encore dans la même équipe!» et j’avais des étoiles dans les yeux quand c’est devenu une réalité», a déclaré Morin en vidéoconférence.

C’est que les deux hockeyeurs s’entendent aussi bien sur la patinoire qu’à l’extérieur de la glace. «Nous sommes des amis, on a les mêmes valeurs, les mêmes priorités», avoue le natif de Saint-Augustin-de-Desmaures qui avait été retranché par le Blizzard du Séminaire Saint-François avant de faire sa place avec les Chevaliers.

«Je croyais en mes chances d’être repêché en première ronde même si la centrale de recrutement m’avait classé en deuxième ronde. Je connais mon niveau. Mais ce n’est qu’une étape pour moi. Maintenant, je me concentrerai sur ma préparation hors glace pour gagner en puissance», a conclu Morin.

Nathan Morin

Fauchon chez l’ennemi

Fauchon aussi a eu une surprise quand il a entendu son nom être prononcé avec le dixième choix. L’Armada venait de transiger pour gagner dix rangs afin de s’assurer de lui mettre le grappin dessus.

«Je m’attendais à sortir douzième, treizième ou quatorzième et même là, douzième je trouvais ça tôt. Jamais je n’aurais cru partir dixième. Qu’ils avancent de dix rangs pour me repêcher, ça veut dire qu’ils m’aiment», a analysé le joueur de Sainte-Claire-de-Bellechasse.

Fauchon sait que ses séries exceptionnelles ont contribué à l’amélioration de son rang de sélection. «J’ai été bon durant la saison, mais jamais au niveau que j’ai atteint durant les séries, où j’étais vraiment dominant», poursuit-il à propos de sa fiche de sept buts et trois aides en seulement cinq matchs des séries.

L’attaquant de 5 pieds 9 pouces et 146 livres travaillera au cours des prochaines semaines à améliorer sa force physique. «Je veux être plus gros, car je ne suis déjà pas un très gros bonhomme», indique celui qui dit s’inspirer de l’attaquant des Canadiens Nick Suzuki, un bon fabricant de jeu malgré un petit gabarit.

Alors que Morin et Roy continueront leur association, Fauchon deviendra cependant leur adversaire au niveau junior. «Ce sera spécial un peu, mais pas tant que ça parce que j’ai toujours joué contre Pier-Olivier à part l’an passé. On va simplement redevenir des adversaires comme avant!»

Jonathan Fauchon

La surprise Drapeau

L’un des plus surpris de la première ronde était certainement l’arrière Nathan Drapeau, choisi avec le quinzième choix alors que la centrale de recrutement prévoyait qu’il soit sélectionné au trentième rang.

«Je ne m’attendais pas du tout à sortir en première, plutôt autour du rang où on m’avait classé», a-t-il avoué, lui dont la formation a connu une saison misérable en peinant à engranger dix petites victoires.

«J’avais déjà parlé aux gens de St John et je savais qu’ils s’intéressaient à moi, mais je ne croyais pas qu’ils me prendraient si tôt! Leur directeur général m’a dit qu’il était très fier de m’avoir et moi, je suis content d’arriver dans une équipe très offensive comme les Sea Dogs. Je suis capable d’apporter beaucoup, car je suis efficace dans tous les sens de la glace», résume le défenseur de Mont-Joli.

Pelletier à Val-d’Or

Pendant ce temps, les Wildcats de Moncton amélioraient leur position au repêchage en échangeant l’attaquant de Québec Jakob Pelletier et un choix de quatrième ronde en 2022 aux Foreurs de Val-d’Or contre leurs choix de première et de cinquième rondes cette année, leur choix de première ronde en 2021, leur choix de deuxième ronde en 2022 et le centre Mathis Cloutier.

Au bout du fil, l’espoir des Flames de Calgary a avoué qu’il avait été très surpris d’apprendre la transaction vendredi après-midi. «J’ai eu un choc un peu, mais je pense que je suis content vu que les Foreurs y vont pour la Coupe», a-t-il analysé.

«Je n’ai pas encore parlé à mon nouvel entraîneur, mais j’imagine que ça s’en vient. C’est certain que c’est bon pour mon développement de finir mon stage junior dans une équipe remplie de talent», poursuit-il.

À Val-d’Or, il rejoindra également deux autres hockeyeurs de la capitale qu’il connaît bien, les défenseurs Maxence Guénette et Thomas Pelletier.

Il sait aussi que les Foreurs ont investi beaucoup en lui puisqu’ils ont donné une banque de choix au repêchage pour obtenir ses services. «C’est sûr que c’est une fierté, mais ça vient aussi avec le fait qu’il faut performer. J’ai hâte de commencer la saison! Présentement, je trouve un peu le temps long», a-t-il confié.

Notes: Au total, treize Québécois, quatre joueurs des Maritimes, deux Ontariens et un joueur de Colombie-Britannique (Nause) ont été sélectionnés en première ronde... Avec trois joueurs repêchés en première ronde, les Chevaliers de Lévis ont eu la meilleure performance de l’encan. Suivent derrière les Estacades de Trois-Rivières (Luneau et le gardien Vincent Fillion (6e)), le Rousseau-Royal de Laval-Montréal (le défenseur Michael Mastrodomenico (9e) et le gardien Nicolas Ruccia (17e)) et les Flyers Rallye Motors Nissan de Moncton (Samuel Savoie (4e) et Dyllan Gill (20e)) avec deux sélections chacun... Classé troisième par la centrale de recrutement, Mastrodomenico a chuté de six rangs jusqu’en neuvième place. Ce n’est cependant pas la pire dégringolade puisque le centre Justin Côté, qui devait partir en sixième place selon la centrale de recrutement, n’a pas entendu son nom être prononcé en première ronde... Gill, classé en troisième ronde (47e rang) est celui qui a fait le bond le plus important... Le huitième choix, qui appartenait aux Foreurs de Val-d’Or, a d’abord été échangé aux Wildcats de Moncton qui l’ont ensuite refilé aux Olympiques de Gatineau qui l’ont utilisé pour prendre le défenseur Noah Warren des Riverains du Collège Charles-Lemoyne...

Tableau de la première ronde

1-Olympiques de Gatineau: Tristan Luneau, Défenseur (Estacades de Trois-Rivières)

2-Olympiques de Gatineau: Antonin Verreault, Attaquant (Vikings de Saint-Eustache)

3-Sea Dogs de St John: Leighton Carruthers, Centre (McDonald’s d’Halifax)

4-Olympiques de Gatineau: Samuel Savoie, Centre (Flyers Rallye Motors Nissan de Moncton)

5-Remparts de Québec: Evan Nause, Défenseur (Stampede de Sioux Falls)

6-Foreurs de Val-d’Or: Vincent Fillion, Gardien (Estacades de Trois-Rivières)

7-Tigres de Victoriaville: Pierre-Olivier Roy, Défenseur (Chevaliers de Lévis)

8-Olympiques de Gatineau: Noah Warren, Défenseur (Riverains du Collège Charles-Lemoyne)

9-Cataractes de Shawinigan: Michael Mastrodomenico, Défenseur (Rousseau-Royal de Laval-Montréal)

10-Armada de Blainville-Boisbriand: Jonathan Fauchon, Centre (Chevaliers de Lévis)

11-Voltigeurs de Drummondville: Luke Woodworth, Défenseur (Mustangs de South Shore)

12-Voltigeurs de Drummondville: Maveric Lamoureux, Défenseur (Élites de Jonquière)

13-Wildcats de Moncton: Yoan Loshing, Centre (Sénators de Mississauga)

14-Mooseheads d’Halifax: Markus Vidicek, Centre (Lions du Lac Saint-Louis)

15-Sea Dogs de St John: Nathan Drapeau, Défenseur (Albatros du Collège Notre-Dame)

16-Titan d’Acadie-Bathurst: Lane Hinkley, Défenseur (Marlboros de Toronto)

17-Eagles du Cap-Breton: Nicolas Ruccia, Gardien (Rousseau-Royal de Laval-Montréal)

18-Mooseheads d’Halifax: Jordan Dumais, Ailier (Selects de l’Académie South Kent)

19-Tigres de Victoriaville: Nathan Morin, Ailier (Chevaliers de Lévis)

20-Huskies de Rouyn-Noranda: Dylan Gill, Défenseur (Flyers Rallye Motors Nissan de Moncton)