Le ministre de la Santé et des Services sociaux Gaétan Barrette

Rémunération des médecins: le cas québécois intéresse CNN

La chaîne de nouvelles américaine CNN consacre un article à la hausse de rémunération des médecins québécois et à la pétition de ces derniers enjoignant le gouvernement provincial de réinvestir ces sommes dans le système de santé, dans un texte publié sur son site internet, jeudi.

«Que feriez-vous si vos collègues et vous receviez une hausse d’honoraires de 700M $? Si vous êtes un groupe de médecins canadiens, vous vous y opposez», écrivent les journalistes Doug Criss et Carma Hassan.

Ces derniers expliquent que certains médecins québécois, dont le salaire moyen est estimé à 260000 $ par année, ont signé une pétition rejetant la hausse de plusieurs centaines de millions de dollars obtenue à la suite de négociations avec le gouvernement provincial, le mois dernier.

«Ces augmentations sont d’autant plus choquantes que nos collègues infirmières et infirmiers, préposées, commis et autres professionnelles subissent des conditions de travail très difficiles tandis que nos patientes vivent avec le manque d’accès aux services requis à cause des coupures draconiennes des dernières années […] La seule chose qui semble être immune aux coupes est notre rémunération», poursuit CNN, citant la pétition de Médecins québécois pour le régime public (MQRP).

Émilie Ricard

CNN soutient en outre que c’est la situation des infirmières québécoises, épuisées et sous-payées, qui a poussé les médecins à lancer leur pétition. L’article cite en exemple l’infirmière de Shawinigan Émilie Ricard, qui a décrié la situation sur les médias sociaux en janvier, après le ministre Barrette eut déclaré que la réforme du système de santé était un succès.

«Je suis brisée par mon métier, j’ai honte de la pauvreté des soins que je prodigue dans la mesure du possible. Mon système de santé est malade et mourant», avait écrit Ricard, racontant devoir s’occuper seule de 70 patients.

Le ministre Barrette s’est par la suite engagé à améliorer les conditions de travail des infirmières.

Estimant le nombre de signataires à 700, CNN rappelle que l’entente survenue le gouvernement québécois et les médecins confère une hausse de rémunération de 1,4 % à 10 000 médecins, gonflant l’enveloppe consacrée à leurs salaires de 4,7 milliards $ à 5,4 milliards $.

Questionné sur le sujet par CNN, le ministre de la Santé et des services sociaux Gaétan Barrette s’est dit capable de vivre avec la position des médecins, en autant que la majorité d’entre eux s’entend pour laisser l’argent sur la table.

«[Le refus des médecins] est quelque chose que je peux accepter si les médecins l’acceptent entre eux. Mais les médecins qui ont pris cette position sont encore une petite minorité, a commenté le ministre.

«Ils fonctionnent comme un syndicat. En termes de rémunération, ils sont représentés par un groupe qui négocie avec le gouvernement», a-t-il conclu.