Nadine Girault

Québec n'accorde que 17 M$ pour les Jeux de la Francophonie

Le gouvernement Legault s'engage à financer à hauteur de 17 millions $ d'éventuels Jeux de la Francophonie à Sherbrooke en 2021, mais refile la plus large part de l'addition au fédéral.

C'est ce qu'a confirmé la ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Nadine Girault, en point de presse mercredi au terme de la séance du conseil des ministres à Québec.

À lire aussi: Jeux de la Francophonie: la balle dans le camp de Québec

La facture totale est estimée à plus de 80 millions $ selon certains scénarios, donc il reviendrait au gouvernement fédéral d'éponger le solde restant. Pour sa part, la Ville de Sherbrooke se dit prête à contribuer à hauteur d'un peu plus de 5 millions $.
La ville est sur les rangs pour obtenir les Jeux, après le désistement de Moncton. Le Nouveau-Brunswick s'est en effet retiré en raison de l'explosion des coûts. Ils étaient passés à 130 millions $ avant d'être revus à 62 millions $.
Mme Girault a expliqué que la barre avait été fixée à 17 millions $ par le gouvernement Legault, parce que cela correspond à ce que le précédent gouvernement Couillard s'était engagé à verser quand Sherbrooke avait présenté pour la première fois sa candidature il y a cinq ans.

84 millions $

Interrogée sur le sujet mercredi avant-midi, le ministre fédérale Marie-Claude Bibeau a répété que son gouvernement est prêt assurer 50 pour cent de la facture, alors qu’on apprend que l’organisation de l’événement pourrait coûter 84 millions $. La Presse avançant mercredi matin que le gouvernement du Québec estime à 74 millions $ le coût de la tenue des jeux à Sherbrooke. Il faudra ajouter à cela une facture de 10 millions $ pour les frais pour de la Sûreté du Québec pour en assurer la sécurité.

Par ailleurs, des règles fédérales prévoient qu’Ottawa ne peut verser plus de 35 % des fonds publics injectés dans un événement sportif. À cela, Mme Bibeau note que cette règle ne s’applique pas à un événement comme les Jeux de la Francophonie. 

«Nous allons assurer 50 % de la facture des Jeux de la Francophonie», dit-elle, en ajoutant que la moitié d’un montant de 84 millions $ peut être assumée par Ottawa pour les Jeux..

«Les trois paliers de gouvernement devront s’assoir et analyser le dossier. Il y a à Sherbrooke une équipe expérimentée pour tenir cet événement.» 

Pour sa part, le maire de Sherbrooke Steve Lussier a tenu un point de presse en réaction mercredi après-midi.

Plus de détails à venir.