Québec et les médecins spécialistes ont convenu d’un devis pour la réalisation d’une étude comparative, selon le bureau du président du Conseil du trésor, Christian Dubé.

Québec et les médecins spécialistes s’entendent sur l’étude comparative

Une analyse de la rémunération des médecins spécialistes du Québec par rapport aux autres provinces livrera ses premiers résultats dès janvier, a indiqué jeudi le gouvernement du Québec.

Québec et les médecins spécialistes ont convenu d’un devis pour la réalisation d’une étude comparative, selon le bureau du président du Conseil du trésor, Christian Dubé, une étape clé dans les discussions sur une rémunération présentée maintes fois par le premier ministre François Legault comme étant trop élevée.

Selon le gouvernement, l’étude comparative menée par l’Institut canadien d’information sur la santé (ICIS) présentera, par province, les données colligées sur la rémunération des médecins spécialistes, «ce qui permettra d’obtenir un portrait précis de la situation de la rémunération médicale dans l’ensemble du Canada».

Les conclusions de l’étude étaient attendues en septembre 2019. Québec a indiqué jeudi que l’ICIS fournira des «résultats préliminaires dès janvier».

Le gouvernement a dit avoir «tout mis en œuvre pour accélérer le processus menant à établir les bases de comparaison» sur la rémunération.

Si l’écart de rémunération est confirmé, le gouvernement pourrait se sentir autorisé à rouvrir l’entente entre le précédent gouvernement libéral et les médecins spécialistes.

Le gouvernement et la Fédération des médecins spécialistes du Québec ont aussi convenu d’un nouveau devis prévoyant une «plus grande transparence des résultats», selon le communiqué du bureau de M. Dubé.

Les détails du devis seront accessibles dans les prochaines semaines.