«Le moment» de Yongqing Bao.

Quand on voit le grand méchant renard!

On peut penser que la marmotte était tellement occupée à chercher son ombre qu’elle n’a vu le renard qu’au dernier moment! Voici la photo animalière qui vient de remporter le convoité grand prix du «Wildlife Photographer of the year», remis chaque année par le Musée d’histoire naturelle de Londres.

C’est le Chinois Yongqing Bao qui a croqué cette scène surprenante, armé d’un appareil Canon EOS-1D X… et de beaucoup de patience. Directeur d’un groupe de protection de la réserve naturelle des monts Qilian, en Chine, il a vu ses clichés publiés dans de nombreux magazines et a reçu de nombreuses récompenses internationales.

Dans sa plus récente photo primée, baptisée Le moment, il a croqué une marmotte de l’Himalaya sortant à peine de son hibernation et se mettant en quête de nourriture pour ses petits. Sa recherche a vite pris une tournure effrayante quand elle a croisé un renard du Tibet, son prédateur naturel, crocs sortis, prêt pour l’attaque. Cette image montre bien les réflexes de la marmotte, mais dévoile surtout un visage presque humain, crispé par une surprise totale et une terreur sans équivoque. Un moment rare, où l’intensité du combat entre la vie ou et la mort s’inscrit sur les faces des deux animaux.

«Le moment» de Yongqing Bao.

Le président du comité de sélection, Roz Kidman Cox, a vanté les mérites de l’image de Bao. «C’est tout simplement un moment parfait. L’intensité de l’expression des animaux nous garde comme hypnotisés. Et l’énergie semble tenir les protagonistes dans un équilibre parfait, a-t-il expliqué. Les images du plateau tibétain sont déjà assez rares, mais d’avoir capturé une interaction si puissante est simplement extraordinaire.»

«C’est la nature», a résumé Bao, dont le cliché a été choisi parmi plus de 48 000 photographies venus de 100 pays.

Source: Musée d’histoire naturelle, National Geographic

+

À VOIR: Voici d'autres photos primées — dans diverses catégories — par le Musée d'histoire naturelles de Londres à l'occasion de la remise de ses prix Wildlife Photographer of the Year 2019.