Une grande fresque multicolore orne les murs de la cuisine commune, réalisée par le collectif de Québec Casa Cartel.
Une grande fresque multicolore orne les murs de la cuisine commune, réalisée par le collectif de Québec Casa Cartel.

QBEDS, nouvelle auberge de jeunesse sur Grande Allée

Raphaëlle Plante
Raphaëlle Plante
Le Soleil
La nouvelle auberge de jeunesse QBEDS a ouvert discrètement ses portes, le 3 juillet, dans l’ancien restaurant La Vieille Maison du Spaghetti sur Grande Allée. 

Située dans un bâtiment plus que centenaire, l’auberge colorée compte 131 lits répartis dans des dortoirs — les plus grands comptent 14 et 16 lits — et des chambres privées. 

Une grande fresque multicolore orne les murs de la cuisine commune, réalisée par le collectif de Québec Casa Cartel.

L’auberge de jeunesse comprend aussi le Bar EXPAT, avec terrasse sur la Grande Allée, où on sert notamment bière, ailes de poulet, pizza et nachos. Un deuxième bar, l’EXPAT Underground, doit ouvrir sur le côté de l’édifice d’ici quelques jours, signale la directrice adjointe de l’établissement, Valérie Dubé-Ferland. 

L’auberge accueille actuellement une poignée de touristes, principalement du Québec, indique Mme Dubé-Ferland, concédant que le taux d’occupation est assez bas. Elle précise que l’établissement a surtout bénéficié du bouche-à-oreille depuis son ouverture en douceur.

Mesures de distanciation obligent, les dortoirs peuvent accueillir au maximum 10 personnes provenant de trois foyers différents. Les prix varient de 23 $ par nuit (lit dans un dortoir mixte de 16 personnes) à 120 $ ou plus par nuit (chambre familiale pour 4 personnes avec salle d’eau privée).

La maison victorienne du 625, Grande Allée Est trouve une nouvelle vocation avec l’arrivée de l’auberge QBEDS.

Maison victorienne

La maison victorienne du 625, Grande Allée Est trouve ainsi une nouvelle vocation avec l’arrivée de l’auberge QBEDS. La résidence a été construite en 1899-1900 par l’architecte Charles John Gibson pour l’homme d’affaires William A. Marsh. En 1976, le bâtiment est transformé en restaurant et abrite La Vieille Maison du Spaghetti jusqu’à l’automne 2019. 

Sur le site de QBEDS, on indique que plusieurs éléments de la demeure d’origine sont toujours présents aujourd’hui. Si le bâtiment a été réaménagé et rénové pour y accueillir une auberge au décor contemporain, on signale qu’une attention a été portée afin de conserver ce qu’il reste de l’architecture de l’époque.