David Godbout était fou de rage à la suite de son combat.

Propos homophobes: David Godbout s'excuse [VIDÉO]

Les temps sont très durs pour le président et bagarreur des Maroons, David Godbout.

Après la controverse entourant sa décision de congédier l'entraîneur-adjoint Olivier Laliberté la semaine dernière, voilà que la vidéo d'un combat qu'il a livré à Bécancour, le 28 décembre, vient de faire son apparition sur le web via le site danslescoulisses.com. En fait, ce sont surtout les propos qu'il tient après la bataille qui retiennent l'attention.

Alors qu'il est escorté en dehors de la glace, Godbout, fou de rage, traite Marc-André Côté, avec qui il vient de se battre, de «tapette» et de «fif» à travers quelques jurons bien sentis. Une scène disgracieuse. 

Lundi matin, Godbout s'est retrouvé dans la tempête. Tout le monde voulait lui parler, que ce soit les gens avec qui il travaille avec les Maroons, les dirigeants de la Ligue de hockey senior AAA du Québec et même des membres des médias. 

Mais Godbout a lui-même appelé à La Voix de l'Est pour s'expliquer. Le mal était toutefois fait.

«Je m'excuse sincèrement pour ce que j'ai dit, a-t-il mentionné. Dans le feu de l'action, on dit souvent des choses que l'on regrette, que l'on ne pense pas, et je le regrette tellement, vous ne pouvez pas savoir. J'ai des amis dans la communauté homosexuelle et je n'ai absolument rien contre les gais. C'était n'importe quoi, mon affaire. Je m'excuse, je m'excuse encore...»

Godbout devra toutefois assumer les conséquence de ses actes. Il devait s'entretenir avec le président de la LHJAAAQ, le Valois Michel Dorais, lundi après-midi. Il sera mis à l'amende... au minimum.

Roy: «Ça ne se dit pas»

Puis, joint par l'auteur de ces lignes, Christian Roy, le véritable grand patron des Maroons, a tôt fait de se dissocier des propos de son président. 

«Ça ne se dit pas, des choses comme celles-là, a lancé le copropriétaire. Je condamne les paroles de David, évidemment. Pour le reste, je suis en période de réflexion par rapport à son association avec l'équipe.»

Mais qu'importe ce que Roy décidera, Godbout a lui-même décidé de «prendre du recul».

«Je suis devenu une distraction négative pour les Maroons, une organisation que j'ai tellement à coeur, a-t-il avoué. Je vais prendre mes distances, je vais me retirer un temps. La venue de David Lapierre et notre belle victoire de la fin de semaine avaient ramené du positif et là, cette histoire nous éclate au visage. Il faut que je me fasse oublier un peu...»

En fait, il semble condamné à le faire.

Attention, les images et les propos contenus dans cette vidéo pourraient choquer certaines personnes.