Relié aux Hells Angels en Ontario, Marc Bernatchez doit être libéré de prison cette semaine à l’expiration de sa peine dans l’opération muraille.

Projet muraille : deux accusés bientôt libres

Relié aux Hells Angels en Ontario, Marc Bernatchez doit être libéré de prison cette semaine à l’expiration de sa peine dans l’opération muraille.

Bernatchez a été condamné à deux semaines de prison supplémentaires à la mi-novembre au palais de justice de Sherbrooke pour terminer la peine de 25 mois qui lui a été imposée pour le complot pour trafic et trafic de stupéfiants.

Relié aux Red Devils, Pascal Gaudreau a aussi été condamné à une peine de 25 mois de détention, qui venait à expiration cette semaine, pour les mêmes accusations.

La grande majorité des individus arrêtés dans le cadre de l’opération muraille étaient accusés de complot pour trafic de cocaïne, méthamphétamine, MDMA, cannabis et haschich entre le 15 mars 2015 et le 29 juin 2016 à Granby, Repentigny, Brossard et ailleurs au Québec et en Ontario ainsi que de trafic de ces substances à Granby et ailleurs au Québec et en Ontario.

La preuve

La transaction de Bernatchez de 24 livres et demi de cannabis et un kilo de haschich avec un agent civil d’infiltration (ACI) dans le cadre de l’enquête muraille a permis d’étayer la preuve contre lui.

Pascal Gaudreau s’occupait de redistribuer la drogue.

Dans le cadre de cette enquête, l’ACI a aussi remis du cannabis à Bernatchez pour payer une « dette » pour le vol d’une plantation de cannabis en 2015. La dernière rencontre entre l’ACI et Bernatchez a eu lieu au Quartier Dix-30 à Brossard pour un échange de neuf kilos de cannabis. Par la suite, dix livres de cannabis ont été remis à Bernatchez dans un stationnement de restaurant.

Divers items identifiés « Support Hells Angels » ont été découverts chez Bernatchez lors des perquisitions.

Sa dernière condamnation remontait à 2006 où il avait écopé de 54 mois de prison pour complot pour trafic de stupéfiants.

Pascal Gaudreau a été observé et filmé à la sortie de la résidence de l’ACI avec un sac de plastique après s’être fait remettre une livre de cannabis.

S’ils sont libérés de prison, Gaudreau et Bernatchez devront respecter des conditions dans le cadre d’une probation de deux ans.

Ils devront notamment s’abstenir de communiquer avec l’ACI ainsi que tous les autres accusés dans cette affaire.

Le juge Yves Tardif de la Cour supérieure a retranché la détention provisoire équivalente à 24 mois de prison des peines qui ont été imposées aux accusés qui étaient déjà détenus.

Deux longs procès devant jury de quatre mois chacun en lien avec cette affaire de trafic devaient se dérouler au début de 2018.

Trois accusés dans muraille, Nelson Murphy, Sylvain Antonacci et François Saint-Louis doivent revenir le 1er décembre.