Pétition de 110 000 signatures: un non clair à GNL Québec selon ses opposants [VIDÉO]

Marc-Antoine Côté
Marc-Antoine Côté
Le Quotidien
Les quelque 110 147 noms apposés à la pétition contre le projet de terminal méthanier GNL Québec sont une preuve de sa non-acceptabilité sociale, selon la coalition de groupes écologistes qui s’y oppose. Pour le député de Jonquière Sylvain Gaudreault, le projet est «le VHS de 2020». La journée même, le premier ministre François Legault a annoncé que Québec n'investirait aucun argent public au projet.