Philippe Couillard

Pénurie de main-d’oeuvre: «cri de détresse» dans plusieurs régions

Le manque de main-d’œuvre s’est transformé en «cri de détresse» pour les entreprises dans plusieurs régions du Québec, estime le premier ministre Philippe Couillard, en ouverture du forum sur la valorisation de la diversité et la lutte contre la discrimination, qui se tient mardi, au Terminal de croisières, dans le Vieux-Port de Québec.

«Le principal défi économique pour le Québec est la pénurie de main-d’œuvre, loin devant les accords de commerce», a indiqué M. Couillard en ouverture d’assemblée, flanqué du ministre de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion, David Heurtel.

M. Couillard a rappelé l’importance de se pencher de toute urgence sur ce problème qui constitue «le principal défi» auquel est confrontée la société québécoise. De 2015 à 2024, un total de 1,372 million emplois devra être comblé et «la relève des générations» ne peut suffire à combler ce manque, d’où l’importance d’ouvrir la porte aux immigrants.

«On doit travailler en partenariat pour promouvoir les régions du Québec auprès des nouveaux arrivants», a plaidé M. Couillard précisant qu’à elle seule, la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, où est située sa circonscription, 23 800 emplois doivent être comblés d’ici 2019.

Le premier ministre a insisté pour balayer du revers de la main le cliché voulant que les immigrants «volent nos emplois», encourageant plutôt à les voir comme une solution pour empêcher les entreprises de réduire leurs investissements, voire de déménager. «Si on ne veut pas qu’elles se délocalisent, il faut agir.»

«Notre approche face à l’immigration doit se transformer», a pour sa part fait savoir le ministre Heurtel, insistant sur l’importance de «mieux travailler» en matière de francisation et de formation de la main-d’œuvre afin d’en arriver à des «solutions concrètes».

«Il faut sortir (du forum) avec des mesures qui vont marcher tout de suite, a enchaîné M. Couillard. On a identifié des pistes qui vont nous permettre d’agir rapidement et concrètement.»

Plus de détails à venir…