Jadeveon Clowney, dans son uniforme des Seahawks de Seattle

NFL: d'anciens premiers choix au repêchage en attente de contrats

Jameis Winston, Cam Newton et Jadeveon Clowney n'ont pas eu besoin de patienter longtemps pour se trouver un lieu de travail dans la NFL lorsqu'ils ont quitté les rangs universitaires: ils ont tous été des premiers choix au repêchage. Aujourd'hui, ils constatent que les choses avancent moins vite dans leur quête d'un nouveau contrat et peut-être, aussi, d'un nouveau port d'attache.

Premier joueur sélectionné en 2015, Winston a été supplanté par Tom Brady chez les Buccaneers de Tampa Bay et est en danger d'être l'un des perdants de la version NFL du jeu de la chaise musicale réservé aux quarts.

Clowney, réclamé l'année précédente, n'a pas réussi à obtenir le méga-contrat qu'il espérait lors de l'ouverture du marché des joueurs autonomes. Du coup, il pourrait devoir se contenter d'un pacte plus raisonnable pour demeurer avec les Seahawks de Seattle ou se joindre à une autre formation.

Newton, premier choix en 2011, n'est pas sur le marché des joueurs autonomes, mais sa relation avec les Panthers semble tendue. Les Panthers ont fait signer un contrat à Teddy Bridgewater et ont donné la permission à Newton de s'enquérir de la possibilité de passer à une autre équipe même s'il a dit qu'il n'a jamais voulu quitter.

Si aucune équipe n'est prête à ajouter un quart dont la dernière saison a été écourtée par une blessure à un pied, Newton pourrait être tout simplement libéré et s'ajouter à une liste de joueurs à la recherche d'un nouveau domicile.

Cette liste inclut de talentueux receveurs comme Robby Anderson et Breshad Perriman, des joueurs de ligne offensive comme Jason Peter et Germakin Ifedi, de nombreux joueurs défensifs, aussi, comme le demi de coin Logan Ryan, le secondeur Markus Golden, l'ailier défensif Everson Griffen, le plaqueur Ndamukong Suh et les maraudeurs Vonn Bell, Eric Reid et Damarious Randall.

Or, cette année, le processus pourrait se compliquer compte tenu du fait que les joueurs sont incapables de rencontrer les équipes en personne ou subir des examens médicaux avec les médecins d'équipe à cause des restrictions mise en place pour attaquer la pandémie de coronavirus.

Entre autres, Newton devra prouver qu'il est rétabli de son opération à un pied qui l'a contraint à rater les 14 dernières parties de la saison 2019 avant qu'une équipe ne prenne une chance.

Alors qu'il ne reste que quelques équipes à la recherche d'un quart sur le marché des joueurs autonomes, les options disponibles pour Newton ou Winston se font rares.

Winston est le premier quart depuis la fusion de 1970 à mener la NFL au chapitre des verges par la passe une saison et à passer à une autre équipe la suivante. Mais ses gains de 5109 verges par la passe sont également accompagnés par 30 interceptions, le pire total dans la ligue.

+

LES SEAHAWKS S'ENGAGENT ENVERS LEURS EMPLOYÉS À TEMPS PARTIEL

Les Seahawks de Seattle et le CenturyLink Field ont pris l'engagement de verser plus de 700 000 $ aux employés à temps partiel affectés par des événements annulés au stade. Les Seahawks, Vulcan, Inc. et la Fondation de la famille Paul G. Allen ont annoncé une série d'efforts de soutien en réponse à la pandémie du coronavirus.

La fondation Allen fait un don de 500 000 $ au fonds de réponse à la COVID-19 de la Seattle Foundation, et les Seahawks disent qu'ils feront un don financier distinct.

Vulcan s'engage aussi à faire un don de 100 000 $ pour soutenir le quartier chinois et international de Seattle.

La société a son siège social dans ce quartier depuis 2000. The Associated Press