Netflix a besoin de plus d’argent, car ses dépenses sont plus importantes que ses revenus depuis son expansion dans la programmation originale avec la sortie, en 2013, de la série «House of Cards».

Netflix va emprunter 2 milliards $ US pour payer sa programmation

SAN FRANCISCO — Netflix prévoit emprunter 2 milliards $US supplémentaires pour payer les séries exclusives et les films qui, selon la direction du service de diffusion vidéo en continu, ont attiré des millions de nouveaux abonnés au cours des cinq dernières années.

L’endettement supplémentaire annoncé lundi n’est pas une surprise. Netflix a besoin de plus d’argent, car ses dépenses sont plus importantes que ses revenus depuis son expansion dans la programmation originale avec la sortie, en 2013, de la série House of Cards.

Netflix s’attend à dépenser 3 milliards $US cette année. Les 2 milliards $US que Netflix envisage de lever dans le cadre d’une offre obligataire s’ajouteront à une dette existante de 11,8 milliards $US — incluant une autre émission de dette de 1,9 milliard $US réalisée plus tôt cette année.

La stratégie d’emprunt semble porter ses fruits. Netflix a attiré près de 100 millions d’abonnés depuis septembre 2013, dont sept millions au dernier trimestre. La société a récemment dit s’attendre à ajouter 9,4 millions d’abonnés de plus d’ici la fin de l’année.

La société établie à Los Gatos, en Californie, estime que toutes ses dépenses en programmation l’aideront à prendre une avance insurmontable dans le service de la diffusion vidéo en continu, alors que d’autres sociétés de divertissement majeures telles que Walt Disney se préparent à se joindre à un groupe de concurrents qui comprend déjà Amazon, Hulu et HBO.

La plupart des investisseurs misent déjà sur une victoire de Netflix. Les actions de la société valent sept fois plus qu’il y a cinq ans, ce qui donne à Netflix une valeur marchande d’environ 146 milliards $US.