Une affiche du film «Lolita» dans une salle du «Palazzo delle Esposizioni» lors d’une exposition à Rome, en octobre 2007
Une affiche du film «Lolita» dans une salle du «Palazzo delle Esposizioni» lors d’une exposition à Rome, en octobre 2007

Mort de Sue Lyon, la «Lolita» de Stanley Kubrick

NEW YORK — Sue Lyon, qui a campé le rôle de Lolita dans le film éponyme Stanley Kubrick en 1962, n’est plus.

Phil Syracopoulos, un ami de longue date de l’actrice, a indiqué au quotidien «The New York Times» que son état de santé se détériorait depuis un certain temps et qu’elle s’est éteinte jeudi, à Los Angeles, à l’âge de 73 ans.

Sue Lyon aurait été sélectionnée parmi quelque 800 filles souhaitant incarner Lolita dans l’adaptation au grand écran du roman de Vladimir Nabokov, portant sur l’obsession sexuelle d’un professeur de littérature envers une fillette de 12 ans.

Vladimir Nabokov a également signé le scénario du film, dont la distribution comprenait de grandes personnalités du septième art telles que James Mason, Peter Sellers et Shelley Winters.

Un gros plan du visage de l’adolescente, avec des lunettes de soleil en forme de coeur et un suçon à ses lèvres, a été utilisé comme affiche du film, qui a toutefois éliminé les aspects plus sexuellement explicites du livre pour miser davantage sur ses moments comiques.

Il s’agissait du baptême cinématographique de Sue Lyon, alors âgée de 14 ans. Elle avait cumulé quelques rôles à la télévision auparavant et sa carrière s’est poursuivie pendant près de 20 ans après «Lolita», mais c’est pour ce film qu’elle demeurera reconnue.

Elle a notamment joué dans «Night of the Iguana» en 1964 et «Tony Rome» en 1971. Son dernier contrat en tant qu’actrice a été dans le film d’horreur «Alligator», en 1980.

+

Sue Lyon dans «Lolita»