Megan Brodeur a su surmonter une blessure à l’épaule dans sa course de vendredi pour finir la fin de semaine en force avec une première et une deuxième places, elle qui est en excellente position pour s’emparer du titre en fin de semaine prochaine. –Photo fournie

Megan Brodeur s’approche d’un autre titre

La championne en titre de snocross féminin Megan Brodeur a maintenu la cadence à Dubuque avec une victoire et une deuxième position à l’aube du dernier évènement de la saison, solidifiant ses chances de répéter son exploit de l’an dernier.

La pilote de 19 ans originaire de Coaticook a poursuivi ses succès à l’évènement de Dubuque, en Iowa, le septième et avant-dernier de la saison. Devançant ses rivales par 55 points, elle se devait de connaître une bonne fin de semaine, ce qu’elle a fait malgré l’adversité amenée par les conditions météorologiques.

À lire aussi: Megan Brodeur accentue son avance

Megan Brodeur prête à défendre son titre

Megan Brodeur domine encore

« Quand on est arrivé vendredi, la piste était glacée parce qu’il y avait eu de la pluie en semaine. Ce n’est vraiment pas l’idéal pour avoir des bonnes courses et c’est dur pour le corps, surtout que la piste à Dubuque est très technique, en plus d’être dans une pente de ski », souligne celle qui vise un deuxième championnat en autant d’années sur le circuit nord-américain.

La jeune prodige a bien performé lors des qualifications vendredi, enregistrant le meilleur temps lors de la première séance et le deuxième à la seconde séance. C’est alors que les conditions de piste ont fait des siennes, blessant la pilote en pleine course finale.

« J’ai eu un bon départ et je me suis installée en tête. Au deuxième tour, je me suis disloqué l’épaule en atterrissant d’un saut », explique-t-elle. « Il y avait qu’une mince couche de neige par-dessus la glace et j’ai ressenti l’impact de ma motoneige directement dans mon bras. Même si ça m’a fait très mal et qu’il n’avait pas beaucoup de vigueur, l’adrénaline a pris le dessus et j’ai réussi à compléter les six derniers tours de la course. Je voulais seulement finir la course pour ne pas perdre de points au classement, mais j’ai réussi à rester en avant et j’ai gagné malgré cela ! »

Immédiatement après sa victoire, la jeune pilote a tenté de remettre son épaule en bon état avec de la glace et du repos, sans succès. La douleur persistant toujours, elle a dû faire appel à l’équipe médicale du circuit en début de journée samedi, une journée pluvieuse et brumeuse.

« Ils ont remis en place mon épaule et me l’ont maintenu en place avec du tape avant les qualifications samedi. Ça m’a beaucoup aidée, j’aurais eu de la misère à courir sans cela. J’ai gagné mes deux qualifications, mais je me suis fait dépasser au départ et je me suis retrouvée en neuvième place. J’étais quatrième à la fin du premier tour et j’ai presque réussi ma remontée, mais j’ai fini deuxième », raconte Megan. « La neige était plus molle à cause de la pluie, donc c’était bien pour mon épaule, mais j’avais de la neige collante plein les lunettes. »

La jeune pilote profitera d’une semaine de repos bien méritée avant d’aller défendre son titre la fin de semaine prochaine à Lake Geneva, au Wisconsin. « J’ai une cinquantaine de points d’avance, ce qui équivaut à une journée de course. Je ne tiens rien pour acquis et je veux finir en force. C’était le but que je m’étais fixé en début de saison et je compte bien l’accomplir, épaule blessée ou pas ! », conclut-elle, impatiente de retourner sur la piste.