Le traditionnel concours de vaches se tiendra en différé en raison de la pandémie. Pour ce faire, les participants ont dû envoyer une vidéo de leur animal, qui sera analysé par les juges.
Le traditionnel concours de vaches se tiendra en différé en raison de la pandémie. Pour ce faire, les participants ont dû envoyer une vidéo de leur animal, qui sera analysé par les juges.

L’expo de Brome s’adapte à la pandémie

Jean-François Guillet
Jean-François Guillet
La Voix de l'Est
Les organisateurs de l’expo de Brome s’apprêtaient à célébrer les 164 ans de l’événement. La pandémie a toutefois changé la donne. Au cours du dernier siècle, la tradition a été interrompue à une seule occasion en raison de la Seconde Guerre mondiale. Pour une deuxième fois, les visiteurs ne pourront donc pas y assister, mais la plupart des compétitions auront lieu sous une formule réinventée.

À la demande du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ), tous les rassemblements publics reliés au monde agricole ont été annulés cette année. L’expo de Brome est du nombre. Une idée a toutefois germé pour garder l’événement phare bien vivant.

« En raison des consignes de distanciation et l’organisation nécessaire, on ne se sentait pas à l’aise d’accueillir 250 personnes (le maximum permis), alors qu’on en accueille 40 000 en quatre jours en temps normal. Pour maintenir un lien avec les participants, on a gardé un volet virtuel », a mentionné Lee Patterson, un des organisateurs.

Ainsi, les participants ont pu s’inscrire jusqu’au 17 août à différents concours. Pensons notamment aux biscuits de pépites de chocolat, au tricot. La formule retenue consistait à envoyer des photos, vidéos ou les produits en question.

Près de 125 inscriptions ont été réalisées, a indiqué M. Patterson. Les amusements et les spectacles sont toutefois annulés. « Ce sont les plus vieilles traditions agricoles qui vont continuer sur le Web, a-t-il dit, citant en exemple les jeunes qui défilent avec leur vache. On a mis l’accent sur l’expérience des exposants plutôt que sur les visiteurs. »

Lee Patterson, un des organisateurs de l’expo Brome

Huis clos

Les juges délibéreront à huis clos concernant les différents concours. Les résultats seront diffusés vers la mi-septembre sur le site Internet et la page Facebook de l’expo de Brome. Un montage vidéo et des photos y seront également publiés, permettant ainsi au public de renouer « d’une certaine façon » avec l’événement, a fait valoir Lee Patterson.

« En raison du fait qu’on a ce grand historique, sans vouloir être prétentieux, je ne crois pas que les gens vont nous oublier, a-t-il dit. On espère que les visiteurs seront au rendez-vous quand la situation le permettra. »