L’ancien député du NPD d’Ottawa-Centre, Paul Dewar

L’ex-député Paul Dewar atteint d’un cancer

En milieu de matinée, samedi, l’ancien député néo-démocrate fédéral Paul Dewar a annoncé sur sa page Facebook qu’il combattait un cancer du cerveau.

Il a d’ailleurs subi une chirurgie au cerveau, le 14 février dernier, et avoue que la nouvelle sur sa maladie l’a littéralement dévasté.

L’ex-député affirme être parti faire du patinage sur le canal Rideau, le 26 janvier dernier. Après une longue balade de 36 km, il dit avoir ressenti, les jours suivants, un inconfort au bras gauche qu’il a d’abord attribué à un effort peut-être excessif en patins. 

Mais la douleur s’intensifiant, M. Dewar s’est rendu, près d’une semaine plus tard, au campus Civic de l’Hôpital d’Ottawa pour subir des rayons X et un examen au scanneur (une tomodensitométrie). 

Ces examens ont révélé la présence d’un kyste au côté droit du cerveau, et une résonance magnétique a finalement confirmé et localisé une tumeur. Cette dernière aurait, depuis, été retirée lors de la chirurgie.

Dix ans de politique active

Paul Dewar a été député de l’opposition pour le NPD à la Chambre des communes, de 2006 à 2015. Élu député de la circonscription d’Ottawa-Centre à trois reprises lors des élections de 2006, 2008 et 2011, c’est l’actuelle ministre fédérale de l’environnement, la libérale Catherine McKenna, qui coupera court à sa carrière politique en le battant lors du scrutin de 2015.

À la suite de cette défaite, le chef néo-démocrate Thomas Mulcair lui avait offert un poste de conseiller à l’interne au NPD.

M. Dewar a aussi à deux reprises tenté, sans succès, de devenir chef du NPD: d’abord contre Ed Broadbent, qui le prendra ensuite sous son aile dans son équipe, puis en 2011 contre Thomas Mulcair. Cette dernière course au leadership sera assez dévastatrice pour M. Dewar qui récoltera, somme toute, peu d’appui de ses collègues. 

M. Dewar est le fils de l’ancienne mairesse d’Ottawa, Marion Dewar et est un ancien enseignant qui siégea notamment à la Fédération des enseignants des écoles élémentaires de la région d’Ottawa-Carleton.

Il est natif d’Ottawa et a aujourd’hui 55 ans.

Des réactions

Rencontré par Le Droit, le maire d’Ottawa Jim Watson a réagi à l’annonce de la maladie de l’ancien député. Il estime que «c’est très sérieux. C’est une grosse surprise pour moi et pour toute la population d’Ottawa. J’espère qu’il récupérera rapidement.» 

La ministre Catherine McKenna, qui l’avait vaincu aux dernières élections, a aussi réagi: «Paul, je suis tellement inquiète d‘entendre cette nouvelle. Je pense à toi et à ta famille - comme le fait toute la communauté d’Ottawa. Je t’envoie mes meilleurs souhaits et de la force pour ta convalescence.» 

La première ministre de l'Alberta, Rachel Notley, a aussi inscrit un commentaire sur la page Facebook de M. Dewar: «Merci de partager cette dure nouvelle... Mes pensées et mes espoirs sont avec toi et ta famille, pendant cette difficile période de ta vie. Que la force et la résilience soient avec vous tous.»