Samedi, des membres des Devils Ghosts ont célébré les cinq ans de la présence du club de motards dans la région de Sherbrooke.

Les policiers s’invitent au 5e anniversaire des Devils Ghosts

Les policiers se sont invités, samedi, aux célébrations entourant le cinquième anniversaire du chapitre des Devils Ghosts à Sherbrooke.

Samedi après-midi, ils ont érigé un barrage routier près de l’endroit choisi pour les festivités, sur le chemin Gendron.

À LIRE AUSSI: Coupable d’extorsion envers un salon de massages érotiques

La police frappe chez les Devils Ghosts en pleine réunion

Les Devils Ghosts ont quitté Saint-Denis

Une trentaine de policiers ont été mobilisés pour l’opération, mentionne Samuel Ducharme, porte-parole du Service de policier de Sherbrooke (SPS). 

« Les Devils Ghosts est le seul club affilié aux Hells Angels à Sherbrooke, dit-il. Ce genre de rassemblement a l’habitude d’attirer des individus fortement criminalisés. Cela peut provoquer un sentiment d’insécurité chez la population. C’est pourquoi nous avons décidé d’intervenir. »

En tout, une dizaine de clubs de motards étaient représentés. Une centaine de constats d’infraction ont été distribués, ajoute M. Ducharme. Quatre véhicules ont été remorqués pour non-conformité.

« Nous avons vérifié des ordres de la cour, des silencieux illégaux et permis sanctionnés. »

Un événement fâcheux est venu perturber l’événement. Des voies de fait ont été commises sur un policier, note Samuel Ducharme. « La conjointe d’un sympathisant des motards qui était frustrée de voir son véhicule saisi a bousculé un policier. »

« À part cet événement, l’opération s’est bien déroulée. Les membres de ces groupes savent que la surveillance est assidue quand ils viennent sur notre territoire », commente-t-il.

D’autres corps policiers étaient aussi présents, dont la GRC, la Sûreté du Québec et la Régie de police de Memphrémagog.

Rappelons que les Devils Ghosts de Sherbrooke s’étaient d’abord installés dans la municipalité de Saint-Denis-de-Brompton en 2013. Le repère se trouvait à l’entrée du village sur la route 222. À l’été 2015, ils étaient à l’origine d’un rassemblement visant à amasser des fonds pour soutenir les Hells Angels devant faire face à la justice. Ils ont quitté le local par la suite.