Il s'agissait pour les Leafs d'une première victoire lors du premier match d'une série depuis le 9 avril 2003, face aux Flyers de Philadelphie.

Les Maple Leafs gagnent le premier match 4-1 face aux Bruins à Boston

BOSTON — Mitch Marner a inscrit deux buts, dont un sur un tir de punition, et les Maple Leafs de Toronto ont défait les Bruins de Boston 4-1, jeudi, pour prendre les devants 1-0 dans leur série de premier tour de l'Association de l'Est.

William Nylander et John Tavares, dans un filet désert, ont marqué les autres buts des Maple Leafs, tandis que Frederik Andersen a repoussé 37 lancers. Tavares a aussi obtenu une mention d'aide sur le premier but de Marner.

Patrice Bergeron a été l'unique buteur des Bruins. Tuukka Rask a réussi 29 arrêts.

«Nous savons que nous avons une équipe rapide, a dit Marner. Quand nous jouons de la bonne façon, nous sommes difficiles à arrêter.»

Il s'agissait pour les Leafs d'une première victoire lors du premier match d'une série depuis le 9 avril 2003, face aux Flyers de Philadelphie.

Le deuxième match de la série sera présenté samedi au TD Garden de Boston.

Les Bruins, qui ont gagné trois des quatre duels entre les deux équipes en saison régulière, ont éliminé les Leafs en sept parties le printemps dernier. Ils avaient alors transformé un déficit de 4-3 après deux périodes lors du match ultime en victoire de 7-4.

Alors que le pointage était de 1-1 après 20 minutes et avec son équipe en infériorité numérique, Marner s'est échappé, mais n'a pu tirer en raison d'un repli un peu trop agressif de Jake DeBrusk. Les arbitres ont donc accordé un tir de punition à Marner, qui a déjoué Rask à 2:47 du deuxième engagement grâce à une superbe feinte.

«Il fait partie de l'élite de la ligue malgré son jeune âge, a dit l'entraîneur-chef des Bruins, Bruce Cassidy, au sujet de Marner. Il excelle toujours contre nous et il est toujours un joueur difficile à contrer.»

Les Bruins sont passés tout près de créer l'égalité quelques instants plus tard, mais Andersen a frustré Charlie Coyle avant de voir l'attaquant des Bruins enchaîner en atteignant le poteau.

Auston Matthews a à son tour atteint le poteau à l'autre bout de la patinoire, mais Nylander a permis aux Leafs de retraiter au vestiaire avec une avance de deux buts en touchant la cible avec 1:35 à faire. Nylander a profité d'une belle passe de Nazem Kadri pour s'échapper, puis il a déjoué Rask entre les jambières.

Les Bruins ont tenté par tous les moyens de combler leur déficit en troisième période, mais Tavares a porté le coup de grâce en tirant dans un filet désert avec 1:19 à écouler au cadran.

+

LES CAPITALS BATTENT LES HURRICANES 4-2 LORS DU PREMIER MATCH DE LA SÉRIE

WASHINGTON - Nicklas Backstrom a marqué deux buts et les Capitals de Washington ont résisté à la tentative de remontée des Hurricanes de la Caroline pour finalement remporter le premier match de leur série de premier tour de l'Association de l'Est par le pointage de 4-2, jeudi.

Alex Ovechkin et Lars Eller, dans un filet désert, ont aussi marqué pour les champions en titre de la coupe Stanley. Braden Holtby a effectué 27 arrêts.

La recrue Andrei Svechnikov a touché la cible deux fois en 2:19 de jeu en troisième période pour les Hurricanes, qui participent aux séries pour une première fois depuis le printemps 2009. Petr Mrazek a repoussé 14 tirs.

«Nous n'avons pas paniqué, a dit Backstrom. Nous nous sommes accrochés.»

Le match no 2 aura lieu samedi, à Washington.

Backstrom a fait bouger les cordages deux fois dans un intervalle de 3:12 à mi-chemin en première période. Mrazek a mal paru sur le premier but, mais il n'y pouvait rien quand Backstrom a été oublié devant le filet et a profité d'une remise parfaite d'Evgeny Kuznetsov pour doubler l'avance des Capitals en avantage numérique.

Ovechkin a ensuite creusé l'écart avec 1:55 à faire au premier vingt, encore en avantage numérique, profitant d'une rondelle libre lors d'une mêlée devant le filet.

Svechnikov a rendu les choses intéressantes en troisième période, puis les Hurricanes ont obtenu deux avantages numériques, mais n'en ont pas profité. Eller a clos le débat en tirant dans un filet désert avec 36,6 secondes à écouler.

«Nous avons démontré que nous pouvons rivaliser avec eux, a dit le défenseur des Hurricanes Jaccob Slavin. C'est l'élément positif que nous devons retenir. Oui, ils sont les champions en titre, ils ont une très bonne équipe et ce n'est pas sans raison qu'ils ont triomphé le printemps dernier. Ils savent ce qu'ils doivent faire pour gagner. Mais je crois que nous sommes restés coude à coude avec eux.»

Un soir après avoir vu le Lightning de Tampa Bay, champion du trophée des Présidents, gaspiller une avance de trois buts dans un revers de 4-3 face aux Blue Jackets de Columbus, les Capitals ont tout juste évité de revivre le même scénario.

«Même à 15-0, ce ne serait pas terminé, a dit Ovechkin. Nous l'avons tous vu (mercredi). En séries, vous ne savez jamais ce qui peut arriver.» The Associated Press