Ricardo a fait des heureuses (et heureux) mardi matin aux Galeries Gourmandes.

Les Galeries Gourmandes officiellement ouvertes à Québec [VIDÉO + PHOTOS]

Des odeurs alléchantes flottaient dans l’air, mardi, aux Galeries de la Capitale. Après 18 mois de travaux et 16 millions $ d’investissements, le centre commercial de Lebourgneuf a inauguré le nouveau concept qui a rempli l’espace laissé vacant par le déménagement du magasin Simons.

Boulangerie, crème glacée, saucisses, tire d’érable, fromages, pâtisseries, charcuteries, beignes, pâte à biscuit, fleurs, épices… Ce sont une vingtaine de marchands qui ont accueilli leurs premiers clients dans l’aile transformée en marché alimentaire. Stéphan Landry, directeur général et administrateur des Galeries de la Capitale, a présenté «un espace chaleureux où la cuisine est un art de vivre». Côté design, on a pu découvrir un mélange de boiseries rustiques et de touches industrielles, côtoyant quelques éléments surprenant comme des fruits surdimensionnés dans les espaces communs. Chaque boutique a toutefois conçu son espace à son image. 

Encore des découvertes

«Les Galeries Gourmandes bonifient l’offre du centre commercial. En plus de magasiner, manger, se divertir, la clientèle peut compter sur les Galeries de la Capitale pour faire ses courses et vivre une expérience alimentaire unique», a ajouté Stéphan Landry lors du dévoilement. «Il y a beaucoup de découvertes qu’on a faites à travers nos artisans. On a appris à les côtoyer et c’est ce que je veux que les gens retiennent, d’aller leur parler, comprendre d’où vient leur produit, sentir d’où vient leur passion», a aussi suggéré le dg. 

Série d'investissements

Cette inauguration vient boucler une série importante d’investissements, après la refonte complète du Méga Parc et la rénovation de plusieurs autres parties du centre commercial. «On a encore de belles découvertes à venir au point de vue de nos détaillants dans les prochaines années», a commenté Stéphan Landry.

Les premiers acheteurs ont pu découvrir le design rustique et industriel choisi pour l’aménagement général de l’aile alimentaire.

Les Galeries Gourmandes, un espace de 46 000 pieds carrés, affichent presque complet, seuls trois petits espaces n’ayant pas encore trouvé preneur. Trois commerçants ont dû retarder de quelques jours à quelques semaines leur ouverture. Le restaurant Madame Chose, nouveau concept éclaté du Groupe Restos Plaisirs, est encore en construction et devrait ouvrir en décembre, incluant le bar qui est en cours d’aménagement sous la coupole. 

Deux cerises pimpantes et surdimensionnées accueillent les visiteurs à l’entrée intérieure.

RICARDO Boutique + Café, ouvert depuis près d’un an au bout des Galeries Gourmandes, sera enfin relié au mail central. Le commerce a aussi inauguré mardi son tout premier comptoir de prêt-à-manger au Québec (lire autre texte).

Stéphan Landry, directeur général et administrateur des Galeries de la Capitale, a présenté «un espace chaleureux où la cuisine est un art de vivre».

Les Galeries Gourmandes proposeront aussi des ateliers culinaires dans l’espace de l’Atelier gourmand, dont les rênes ont été confiées à Eventouch. Stéphan Landry a par ailleurs souligné que les ateliers offerts durant le mois de novembre seront gratuits, sous le principe du premier arrivé, premier servi. Au menu : un atelier avec le chef du Château Frontenac, Frédéric Cyr, une prestation du mixologue Patrice Plante, une rencontre avec Ricardo et une démonstration de cuisine végétalienne avec Caroline Huard, alias Loounie. Pour tous les détails : www.galeriesgourmandes.com

Les visiteurs ont pu goûter aux produits des marchands, mardi.

+

 «UN GRAND MOMENT» POUR RICARDO

Le chef Ricardo a profité de l’ouverture du nouveau comptoir de prêt-à-manger pour servir quelques clients.

Son restaurant et sa boutique ont beau être ouverts depuis près d’un an déjà, Ricardo Larrivée était particulièrement heureux de l’inauguration des Galeries Gourmandes mardi. «C’est un grand moment. C’est comme une finalité. Enfin, je peux dire que [notre offre à] Québec est ce que ça devait être et ce qu’on avait planifié», a-t-il commenté au Soleil. 

Les visiteurs ont pu goûter aux produits des marchands, mardi.

En plus d’être maintenant reliés à l’intérieur du centre commercial, le café et la boutique RICARDO se sont enrichis d’un nouveau comptoir de prêt-à-manger, une première au Québec pour la bannière. On y trouvait mardi différents plats en format individuel ou familial : boulettes suédoises, lasagnes, général tao, bols repas au tofu, soupes, chilis… Les gâteaux et autres desserts signés Isabelle Plante volaient aussi la vedette.  

Pas d’expansion pour l’instant

«C’est vraiment un truc auquel on n’avait même pas pensé avant d’arriver ici à Québec, et ça va peut-être nous pousser plus loin dans notre démarche culinaire», a raconté Ricardo, entre deux poignées de main et quelques autographes. Il s’enorgueillit de pouvoir maintenant répondre aux différents besoins des consommateurs, avec toutes les facettes de son entreprise. 

En lieu du traditionnel ruban, une couronne d'automne créée par Élodie Fleuriste a été coupée pour l'inauguration des Galeries Gourmandes, mardi.

Pour fournir ce nouveau comptoir, Ricardo a aussi aménagé une cuisine bien équipée sur deux étages derrière le restaurant. On y produira notamment les gâteaux vendus sur Internet. «On est bien organisés pour pouvoir fournir toute la grande région de Québec», a-t-il précisé. 

Le populaire Ricardo Larrivée était tout sourire à l'ouverture de son nouveau comptoir.

Son bilan de cette première année d’exploitation dans la région? «J’aurais dû ouvrir à Québec il y a trois ans! Ç’a été difficile de trouver le bon local à la bonne place. Mais je suis heureux d’avoir été patient», a ajouté l’homme d’affaires. Pour l’instant, il n’a pas d’autres expansions en vue dans la capitale. «Mon plan, c’est d’être heureux ici, de le vivre, de continuer à apprendre. À chaque fois qu’on ouvre quelque chose, il y a un apprentissage, on fait des erreurs, on essaie de les corriger, de s’améliorer. [...] Je veux vraiment savourer ce qu’on vit ici et après on verra», a-t-il conclu.

LISTE DES DÉTAILLANTS

À chacun son pain (boulangerie)

Atelier Gourmand (ateliers culinaires)

Aliments Victorius (saucisses)

Beignes d’Antan

Boucherie Florent & Fils

Chiz (ouverture à venir)

Cookie Bluff (pâte à biscuit à manger cru)

Élodie Fleuriste

Jos Otis Croustilles (ouverture à venir)

Kanel (épices)

La Bûche Glacée (bar laitier)

Laiterie Charlevoix (fromages)

Le Marché bio-local (produits maraîchers)

Le Roi du Boudin par Le Pied Bleu (charcuteries)

Les Canardises (produits du canard)

Les Cochons tout ronds (charcuterie 100 % porc)

Ma Cabane en Gaspésie (produits de l’érable)

Madame Chose (ouverture en décembre)

Nutra-Fruit (produits de la canneberge)

Poissonnerie Némeau (ouverture à venir)

RICARDO