Le choix des chansons a été salué par tous les membres du groupe.

Les Cowboys Fringants «touchés et émus»

TROIS-RIVIÈRES — C’est avec beaucoup d’émotion que les membres du groupe les Cowboys Fringants ont assisté à la première médiatique du spectacle Joyeux Calvaire- Hommage aux Cowboys Fringants à l’Amphithéâtre Cogeco. Ils ont d’ailleurs salué le choix des chansons, tout en remerciant l’équipe de création et de production.

«Pour ma part, ce fut beaucoup trop d’émotion pour ce que mon corps et mon âme peuvent prendre. Ça fait 25 ans qu’on “danse” ensemble partout dans la francophonie et ça a été un regard sur les chansons qu’on porte, sur les endroits où on va, sur les gens qui nous ont aidés à être ici, les gens qui ont fait de ce spectacle une réussite, les gens qui nous ont quittés au fil des années et d’autres qui sont arrivés. Pour nous, l’hommage prend tout son sens parce qu’on a vécu un quart de siècle de vie ensemble à travers ce spectacle», s’exclame Jérôme Dupras, bassiste du groupe.

D’ailleurs, le choix des chansons a été salué par tous les membres du groupe. «Je suis extrêmement touché et ému. J’ai trouvé ça très audacieux dans le choix des chansons. Oui, il y a eu de gros succès du groupe, mais il y avait aussi des chansons plus méconnues. Pour l’auteur que je suis, c’était le fun d’entendre des trucs qu’on ne joue jamais en spectacle et qui ont été des beaux moments», exprime Jean-François Pauzé, le guitariste et auteur-compositeur principal des Cowboys Fringants.

Marie-Annick Lépine se range à l’avis de son collègue. «En plus des décors qui étaient magnifiques, Jean-Phi Goncalves a travaillé les chansons et j’ai remarqué qu’il a pris des choses qu’on n’entend pas vraiment sur les albums. Il a fait sortir des arrangements qui passent inaperçus quand on écoute la chanson au complet. Donc, j’ai été surprise de ses choix. J’ai trouvé ça magnifique, ça donnait une saveur particulière aux chansons», précise la multi-instrumentiste.

Aussi, les membres du groupe ont pris le temps de remercier l’équipe de création et de production, en plus des artistes qui ont oeuvré sur le spectacle. «Je remercie le Cirque du Soleil et tout le monde qui a travaillé sur le spectacle. C’est grâce à ces gens que le spectacle était aussi émouvant», exprime Karl Tremblay, le chanteur du groupe.