Les 450 professionnels de Loto-Québec annulent leur en grève

MONTRÉAL - Les quelque 450 professionnels à l’emploi de Loto-Québec qui devaient entamer une grève de neuf jours, à compter de samedi, ont finalement décidé jeudi soir d’annuler ce moyen de pression.

Ces professionnels travaillent dans les technologies de l’information, des communications, des ventes et du marketing, des finances, de l’approvisionnement, de l’immobilier et du secteur juridique. Ils sont membres du Syndicat des professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ), un grand syndicat indépendant des centrales syndicales.

Ces professionnels avaient voté en faveur d’un mandat de 20 jours de grève à être exercés au moment jugé opportun, et ce, dans une proportion de 99,4%, pour protester contre la lenteur des négociations visant le renouvellement de leur convention collective.

Ils avaient déjà débrayé durant le week-end, les 1er et 2 septembre, et même durant d’autres week-ends avant cela.

Les principaux points en litige sont la rémunération et la sécurité d’emploi dans un contexte de recours à la sous-traitance.

La convention collective est échue depuis le 31 mars 2015, comme c’était le cas pour l’ensemble des employés de l’État.