Bill Lee croit dur comme fer au retour des Expos au Québec.

Le retour des Expos pour bientôt, selon Bill Lee [VIDÉO]

«Ils vont revenir plus vite que vous ne le pensez!» S’il n’en tient qu’à l’ancien lanceur des Expos, Bill Lee, le retour du baseball majeur à Montréal n’est qu’une question de temps. À 72 ans, l’excentrique gaucher est même prêt à lancer le match inaugural…

«Je peux lancer et aussi les diriger, n’importe quoi. Comme un bouddhiste, je serais prêt à tout donner, sauf mes deux bâtons, et il ne me resterait que mes connaissances, et j’en ai beaucoup», a-t-il dit mercredi matin, à un point de presse qui dévoilait les grandes lignes du match amical entre les anciens Expos et les anciens Capitales qui aura lieu le jeudi 15 août, au Stade Canac.

Une rencontre avec Bill Lee n’est jamais ennuyante. À 72 ans, le baseball fait encore partie de sa vie. En regardant le mur des personnalités intronisées au Temple de la renommée du baseball québécois, au Stade Canac, il y verrait bien… la sienne.

«En 1979, j’ai remporté 16 victoires avec les Expos. Et cette année, j’ai lancé pour les Thetford Mines, on a battu Edmundston. Il n’y a pas beaucoup de lanceurs ayant remporté des victoires dans un laps de temps de 40 ans, je devrais avoir droit à ma plaque», s’est encore amusé le gaucher surnommé «Spaceman».

L’homme de l’espace, qui a lancé pendant quatre saisons à Mont­réal de 1979 à 1982, a signé 119 victoires en 14 saisons passées avec les Red Sox de Boston et les Expos. Il reste passionné par le baseball.

Eddie Lantigua et Bill Lee

Pour toujours

«Je joue au baseball tous les jours depuis l’âge de 5 ans. J’adore ce sport, peu importe qu’on le pratique au niveau amateur ou chez les professionnels. Les enfants peuvent le jouer pour toujours, il n’y a pas de chronomètre, tout est une question de retraits, ça en prend 27 pour mettre fin à la partie…»

Bien sûr, Lee ne peut éviter le sujet. Coiffé de la casquette des Expos, on ne doute pas qu’il croit au retour du baseball à Montréal, qui pourrait obtenir la garde partagée des Devil Rays de Tampa Bay.

«Tout ce que ça prend, c’est au commissaire d’accepter. [Rob] Manfred sait que le baseball est un fruit mûr, au Québec, et que tout ce que vous avez à faire, c’est de le cueillir. Il y a plus d’argent ici qu’à Tampa Bay. Le propriétaire [Stuart Stenberg] le sait aussi et il adore ça, ici. Vous n’avez qu’à lui donner une petite île dans le Saint-Laurent et il amènera son équipe ici», a dit sur un ton imagé celui qui a remercié les Capitales d’avoir gardé le baseball en vie au Québec depuis le départ des Expos pour Washington.

Du vin et du baseball

Lee habite au Vermont, à 22 minutes d’un poste douanier entre les États-Unis et le Canada. Il y a produit notamment du vin, en plus de faire la promotion du baseball et de participer à plusieurs matchs des anciens pour des œuvres de charité.

«Je peux tout faire, je porte plusieurs chapeaux. Le seul mot qui ne fait pas partie de mon vocabulaire, c’est non…»

Il lance souvent au Québec, où il sent l’appui des amateurs. «J’adore la province de Québec, les gens y sont heureux. Vous avez la meilleure nourriture, le blé d’Inde chaud […], vous passez à travers ces terribles hivers et restez positifs. Le meilleur endroit pour vivre est ici, le réchauffement climatique ne vous affecte pas. Vous êtes tellement chanceux d’avoir le fleuve Saint-Laurent, l’île d’Orléans, etc.»

+

LES ANCIENS AU COEUR DE LA FÊTE DU 50E

Les anciens Michel Simard, Perry Giannis, Stéphane Dionne, Bill Lee, le gérant Patrick Scalabrini et Eddie Lantigua ont bien hâte de s’affronter lors du match amical du 15 août.

En plus de Bill Lee, le match entre les anciens Expos et les anciens Capitales permettra aux amateurs de renouer avec les Claude Raymond, Brad Wilkerson, David Segui, Denis Boucher, Curtis Pride, Eddie Lantigua, Michel Simard, Olivier Lépine, Goefrey Tomlinson, Brad Purcell et plusieurs joueurs ayant joué à Québec au fil des ans. Le président de l’équipe, Michel Laplante, sera impliqué dans une transaction à la mi-rencontre, histoire de marquer aussi son passage dans l’organisation des Expos...

«Pour les joueurs de ma génération, les Expos sont le début de notre rêve dans le baseball. On les suivait, ils étaient nos héros. Le 15 août, on va célébrer leur histoire. À notre façon, on garde vivant l’espoir que les Expos renaissent», a précisé Stéphane Dionne, un ancien des Capitales. Le match aura lieu de 17h à 18h, tout juste avant celui entre les Capitales et les Jackals du New Jersey. Le billet pour le match régulier donnera accès à celui des anciens dont les profits seront versés, notamment, à la Fondation Kat D DIPG créée à la suite du décès causé par un cancer incurable au cerveau à l’âge de 5 ans de la fille de Perry Giannias, grand amateur des Expos et responsable d’Expos Fest, qui organise aussi un rendez-vous avec les anciens au Parc Jarry, le 18 août.