Le match des Élites interrompu

Le hockey est devenu bien secondaire pour les Élites de Jonquière et les Estacades, vendredi soir, au centre sportif Alphonse-Desjardins de Trois-Rivières. Avec 3 : 33 à faire en deuxième période et une égalité de 2-2, un membre de la famille d’un joueur des Élites a été victime d’un malaise cardiaque. L’événement a provoqué un vent de panique dans les gradins, mais la personne a été rapidement prise en charge.

Lorsque les ambulanciers ont escorté l’individu à l’extérieur de l’aréna, celui-ci était conscient. En raison de cet événement aussi unique que malheureux, il a été convenu de ne pas reprendre la rencontre.

« Après avoir discuté avec les gens de la Ligue de hockey midget AAA, la meilleure chose à faire, pour la sécurité des joueurs et le bien de tous, était d’arrêter la partie », a réagi l’entraîneur-chef des Élites, Steve Thériault, lors d’un entretien téléphonique vendredi soir.

« Il reste à voir si le match est à finir à un autre moment, s’il va reprendre là où il a été interrompu ou si on va recommencer à zéro, mais ce n’est pas nécessairement important pour nous en ce moment », a ajouté Thériault, convenant que ses joueurs avaient été ébranlés par la situation.

Le centre sportif Alphonse-Desjardins de Trois-Rivières est doté d’estrades d’un seul côté, face aux bancs des joueurs. Les hockeyeurs ont donc malheureusement assisté à la scène, impuissants. « Les gens en place ont vraiment bien géré la situation avec notre joueur, en étant en mesure de le rassurer et de lui expliquer les étapes à suivre concernant la santé de son proche », a fait valoir Steve Thériault.

Bien entendu, ce genre d’événement a secoué les joueurs et entraîneurs. Puisqu’il s’agissait du seul match de la fin de semaine, les joueurs étaient libérés après la rencontre pour profiter d’un congé prolongé avant de reprendre l’entraînement en début de semaine.

« Lundi matin, il va y avoir une rencontre avec les joueurs en compagnie de différents intervenants, dans le but de s’assurer que tout le monde va bien, a indiqué le pilote des Élites. Des services seront à leur disposition à la Polyvalente d’Arvida, afin de les aider à cheminer là-dedans. On ne sait pas de quelle façon un jeune peut vivre ça. »

Quoique secondaire en fin de soirée, mentionnons tout de même que les Élites visaient une cinquième victoire de suite, en plus d’avoir subi une seule défaite à leurs dix dernières sorties. Jonquière menait 2-1 après une période, avant que les Estacades créent l’égalité tard en deuxième. La suite des événements a fait en sorte que le sport est passé deuxième.

« On voulait se quitter pour la fin de semaine sur une bonne note et il n’était pas question d’être en congé avant le temps, a résumé Steve Thériault. Ça a paru dans notre façon de jouer. Le congé est bien mérité pour tout le monde. »