Les membres du collectif artistique Le Kronogyre
Les membres du collectif artistique Le Kronogyre

Le Kronogyre lance le vidéoclip Planète K

Billie-Anne Leduc
Billie-Anne Leduc
La Voix de l'Est
Le collectif de création Le Kronogyre convie la population au lancement de leur vidéoclip Planète K, qui vous transportera dans un univers unique, post-apocalyptique, sur fond de message écologique.

Le samedi 29 août, à 19h, la vingtaine d’artistes faisant partie du collectif granbyen présentera le dernier vidéoclip de la trilogie intitulée «Kathedra».

Le vidéoclip sera projeté dans la nef de l’église du Centre communautaire Saint-Benoît, ainsi que les deux précédents du collectif, soit La Nef des Lumières et Fraktal Ocean, tous deux disponibles sur la page YouTube de Kronogyre.

«On essaie de faire une activité de ce genre au moins une fois par année, indique le fondateur du collectif et concepteur multimédia Richard Bouffard. Mais c’est sûr qu’on a été freiné par la COVID. Faire un vidéoclip est intéressant, parce que ça englobe beaucoup d’aspects artistiques, comme la musique, les costumes, les personnages, les accessoires, les décors... En plus de faire passer un message écologique.» Le tournage avait déjà été commencé avant le début de la pandémie et a été finalisé en respectant les consignes sanitaires.

Portée écologique

Le vidéoclip Fraktal Ocean avait aussi une sorte de portée environnementale, poursuit M. Bouffard, mais plus rigolote, qui «rappelle les vieux Batman», avec une musique rétro rock, à la «80’s». Quelques images de ce vidéoclip avaient été tournées dans l’ancien sous-marin de la Marine royale canadienne, Onondaga.

Planète K sera quant à lui plus «pessimiste, plus sérieux, parce que l’environnement, c’est très important». Les costumes et le ton évoqueront un univers post-apocalyptique, toujours en lien avec la ville imaginée par Le Kronogyre — «Artancya» — et ses personnages originaux. La musique sera de style «rock gothique, avec un peu de techno», composée par Richard Bouffard, avec la collaboration de Marie-Ève Ruiz.

Le Kronogyre, un monde unique

Le collectif de création Le Kronogyre est né en novembre 2014, suite au souhait de quelques amis de se joindre à Richard Bouffard après que celui-ci ait produit un premier vidéoclip. De fil en aiguille, des gens se sont ajoutés, d’autres artistes se sont impliqués. Le Kronogyre est une plate-forme de création issue de la tendance steampunk, rétro futuriste victorien, qui tend vers les styles médiévaux, baroques, technos ou encore l’art cybernétique.

Le collectif organise entre autres des expositions, des sculptures, des projections, des sessions de photos et de vidéos et des soirées de discussion. Depuis sa création, Le Kronogyre a sorti une vingtaine de vidéoclips.

«La lettre K est omniprésente dans notre univers. Je voulais un nom lié au temps, donc j’ai pensé à Cronos, et kronoscopie, pour la musique... ça a donné le nom Kronogyre. À ne pas confondre avec le “chronogyre” dans la série Au coeur du temps

Une vie de culture et de communautaire

Richard Bouffard évolue dans le domaine de la vie culturelle et communautaire depuis quarante ans, ayant notamment travaillé pour le Centre de prévention du suicide de la Haute-Yamaska pendant 20 ans. Il a longtemps mis sa créativité au service du communautaire, notamment en mettant sur pied un conte mis en musique et narré — Victor, Sandrine et le dragon.

D’autres beaux projets attendent Le Kronogyre, comme la création d’un livre d’arts tournant autour de la ville fictive d’Artancya, toujours en collaboration avec plusieurs membres. À suivre...

Richard Bouffard suggère aux citoyens curieux de venir découvrir le monde de Planète K de réserver leur place avant samedi prochain, en le contactant par téléphone ou par Facebook, afin de s’assurer que la capacité maximale de 50 personnes à l’intérieur de la nef soit respectée. L’activité est gratuite et rendue possible grâce à la participation de Vie culturelle et communautaire de Granby.

«S’il y a plus de monde, on fera probablement deux représentations.» De l’hydromel et des collations seront servis, et les invités pourront discuter avec les personnages et artistes présents.