Le gymnaste Thierry Pellerin est accusé de leurre informatique et d’autres infractions de nature sexuelle sur deux garçons d’âge mineur.
Le gymnaste Thierry Pellerin est accusé de leurre informatique et d’autres infractions de nature sexuelle sur deux garçons d’âge mineur.

Le club Gymnamic réagit aux accusations d'ordre sexuel de l'athlète Thierry Pellerin

Quelques heures après la comparution du gymnaste Thierry Pellerin, accusé de leurre informatique et d’autres infractions de nature sexuelle sur deux garçons d’âge mineur, le club Gymnamic de Lévis a annoncé la démission de son président ainsi que la mise en place de mesures de soutien psychologique pour les élèves, parents et entraîneurs.

Thierry Pellerin fréquentait le club Gymnamic depuis plusieurs années, il y était aussi entraîneur auprès de groupes d’élèves. Son père, Jacques Pellerin, était le président du conseil d’administration, il a remis sa démission vendredi. 

«Ces accusations sont extrêmement graves [...] le club est en contact étroit avec les fédérations québécoise et canadienne de gymnastique, la ville de Lévis et se tient à la disposition des autorités policières», a indiqué le président par intérim Bruno Martin dans un communiqué publié vendredi soir. 

L’accès aux installations du club est formellement interdit à Thierry Pellerin pour toute la durée du processus judiciaire. L’athlète décoré est âgé de 22 ans et est membre de l’équipe nationale de gymnastique, il est un spécialiste du cheval d’arçons.

Le jeune homme a été accusé de leurre informatique d’une personne de moins de 18 ans, d’incitation à des contacts sexuels, de production de pornographie juvénile et d’avoir transmis à un mineur du matériel sexuellement explicite.

La période des infractions alléguées couvre du 1er septembre 2019 au 9 juin 2020 pour l’un des plaignants et du 20 mars au 9 juin 2020 pour l’autre. Les deux plaignants étaient âgés de 10 et 12 ans au début de la période des accusations.

«Fait important à mentionner, TOUS les entraîneurs majeurs à l’emploi du club Gymnamic, incluant Thierry Pellerin, ont eu leurs antécédents judiciaires vérifiés comme le demande la Ville de Lévis et les fédérations de gymnastique provinciale et fédérale. L’enquête policière suit son cours et le conseil d’administration n’a pas plus d’information que ce qui a été rendu public dans les médias. Cela dit, nous encourageons toute personne ayant des informations pertinentes à l’enquête à communiquer avec le Service de police de la Ville de Lévis au 418 832-2911. Une ligne confidentielle est également offerte au 418 835-5436 (TEL-LIEN)», a aussi écrit Bruno Martin dans un communiqué.

Aide psychologique

L’organisme Sport’Aide met à la disposition des athlètes, parents et entraîneurs une ligne de soutien psychologique gratuite et confidentielle. L’organisme a pour mission d’offrir des services d’accompagnement, d’écoute et d’orientation aux jeunes sportifs et tous ceux témoins de violences à l’égard des jeunes. Il met en place des initiatives favorisant un environnement sportif sain. 

«Si vous sentez que vous ou votre enfant avez besoin de support pour traverser cette situation, n’hésitez pas. Sport’Aide est un organisme reconnu et spécialisé dans l’aide aux victimes d’abus dans les sports», ajoute le président par intérim. 

La police de Lévis dit avoir des raisons de croire que Thierry Pellerin pourrait avoir d’autres victimes.

LIRE AUSSI: Le gymnaste Thierry Pellerin accusé de crimes sexuels