Carlos Ramos et Serena Williams lors de la finale des Internationaux de tennis des États-Unis, le 8 septembre

L’arbitre qui a pénalisé Serena Williams dit qu’il se porte «bien»

LISBONNE, Portugal - L’arbitre qui a pénalisé Serena Williams en finale des Internationaux de tennis des États-Unis s’est exprimé publiquement pour la première fois depuis la fameuse rencontre, et il a dit qu’il se porte «bien».

Carlos Ramos, qui est portugais, a brièvement discuté avec le quotidien portugais «Tribuna Expresso» cette semaine.

«Je vais bien, dans les circonstances, a dit Ramos, selon le quotidien. C’est une situation délicate, mais arbitrer ‘’à la carte’’ ne se fait pas. Ne vous inquiétez pas pour moi.»

Le quotidien a mentionné que Ramos a reçu des centaines de messages d’encouragement de sa famille, de ses collègues, des joueurs et d’ex-joueurs. Il a mentionné qu’il évite les réseaux sociaux et ne lit que les articles «modérés» à propos de l’incident. Il a aussi admis être resté chez lui le lendemain de l’incident afin d’éviter les ennuis, selon l’article.

LIRE AUSSI: L’Australien Mark Knight taxé de racisme pour une caricature de Serena Williams

La Fédération internationale de tennis a défendu Ramos pour sa décision en finale. Les Internationaux de tennis des États-Unis ont imposé une amende à Williams pour trois fautes aux règlements.

La WTA a ensuite demandé que tous les joueurs de tennis soient traités équitablement, et que les entraîneurs aient accès à leurs protégés.

Ramos supervisera maintenant la demi-finale de la Coupe Davis entre les États-Unis et la Croatie, dans une série au meilleur des cinq matchs qui se mettra en branle à compter de vendredi et qui se terminera dimanche à Zadar, en Croatie.