Charles Poulin a été candidat du Parti conservateur du Canada dans Brome-Missisquoi en 2015.

L’ancien candidat Charles Poulin accusé de vol lors des élections de 2015

Le candidat conservateur défait dans Brome-Missisquoi lors des élections fédérales de 2015 est accusé d’un vol de plus de 5000 $ dans les coffres de campagne du parti.

Le Service des poursuites pénales du Canada a accusé de vol, lundi, l’ancien candidat Charles Poulin et son agente officielle, Sonia Fortin.

À lire aussi: Le Parti conservateur recrute l'ex-hockeyeur Charles Poulin

Ancien choix du CH, Charles Poulin dénonce l'agresseur qui l'a abusé dans son enfance

Le Commissaire aux élections fédérales accuse Mme Fortin d’un autre chef, celui d’avoir « omis sciemment » de remettre le compte de campagne électorale du candidat, ainsi que d’autres documents, dans les quatre mois suivants le scrutin.

Un avis officiel des deux agences fédérales indique que le vol s’est fait « au détriment » du Parti conservateur du Canada et de l’association de comté dans Brome-Missisquoi, mais aussi « au détriment d’un créancier de la campagne » électorale.

En vertu du Code criminel, une condamnation pour cette infraction est passible d’une peine d’emprisonnement maximale de dix ans.

Charles Poulin avait terminé quatrième dans cette circonscription en octobre 2015, récoltant 11,5 pour cent des voix, loin derrière le candidat élu, le libéral Denis Paradis.

Condamnation de son oncle

Au début de mars 2017, l’ex-hockeyeur Charles Poulin avait obtenu la condamnation de son oncle pour agressions sexuelles. Il avait subi ces agressions durant les années 1970 et 1980.

À la suite d’un procès, Rosaire Poulin avait été reconnu coupable de deux accusations de grossière indécence et d’une d’agression sexuelle. Les crimes avaient eu lieu à Bolton, Montréal et Magog. 

Poulin avait été un choix de troisième ronde du Canadien de Montréal au repêchage de 1990.

Il n’avait pas prévu tenter sa chance en politique un jour, mais une rencontre avec le sénateur Pierre-Hugues Boisvenu dans les mois avant le scrutin de 2015 avait eu pour effet de modifier ses plans.