L’Aéroport de Québec

L’Aéroport de Québec a un nouveau président

L’aéroport de Québec a un nouveau président et chef de la direction : Stéphane Poirier, qui cumule une vingtaine d’années dans l’aviation, notamment à l’Autorité aéroportuaire de Calgary. Il entrera en fonction dès mardi, 23 avril.

L’annonce de sa nomination a été faire jeudi durant l’assemblée annuelle d’Aéroport de Québec inc., l’entreprise privée gérant les installations de la capitale. Cette rencontre médiatisée est la dernière apparition publique de Gaëtan Gagné, pilote des destinées de l’institution depuis 2010 quand il a quitté la présidence du conseil d’administration pour prendre les commandes. Celui-ci a confirmé l’automne dernier qu’il quittera définitivement la direction après «22 ans à YQB, dont 14 au conseil d’administration et 8 à la direction générale». 

Malgré les remous, M. Gagné se félicite de ses réalisations. «Je pars serein avec la satisfaction du devoir accompli.»

Faire fi des doléances

En nommant immédiatement son commandant, le conseil d’administration de l’aéroport a fait fi des doléances exprimées par de nombreux acteurs du monde des affaires réunis au sein du Comité de travail sur l’accessibilité aérienne de la région de Québec. À couteaux tirés avec l’équipe de gestion de YQB, ils avaient notamment demandé le report du choix du futur patron. 

Requête répercutée par le maire de la capitale, Régis Labeaume, selon qui il fallait combler les postes vacants au conseil d’administration — ceux des représentants de la Ville et de la Chambre de commerce — avant la désignation du chef de la direction.

«Le conseil d’administration doit être à l’abri de toute ingérence ou interférence dans son fonctionnement», réplique le président du c.a. fraîchement élu, Jean-Claude Labbé. Il ajoute que le processus de recrutement a été mené selon les règles de l’art par une firme externe ayant élaboré une liste de candidats.

Candidat idéal

Les critères soumis aux chasseurs de têtes : avoir une excellente connaissance du monde aéroportuaire et de la gestion aéroportuaire; si possible être natif de la région; avoir déjà travaillé dans un contexte de développement des activités d’un aéroport. 

«M. Poirier répond totalement à tous ces critères. Je pense finalement que nous avons trouvé une perle rare», évalue M. Labbé. «Il est originaire de Québec, il a travaillé pendant 16 ans dans le milieu aéroportuaire, il a fait du développement de cargo, il a fait du développement de passagers, il a fait du développement de destination. Et il a été vice-président principal de l’aéroport de Calgary.»

Quelle sera la rémunération de Stéphane Poirier? «Nous sommes une corporation privée. Nous ne donnons pas les salaires de nos employés», a laissé tomber M. Labbé. 

Nous ne saurons pas plus si Gaëtan Gagné recevra une indemnité de départ.

Stéphane Poirier est originaire de Québec. Il détient une maîtrise en administration des affaires de l’université d’Oxford, en Angleterre.

À LIRE AUSSI : Le Comité de travail sur l’accessibilité aérienne continuera ses travaux avec ou sans… l’Aéroport de Québec

+

Le nouveau président et chef de la direction de l’Aéroport de Québec Stéphane Poirier
L'ancien président et chef de la direction de l'Aéroport de Québec, Gaétan Gagné, était présent lors de l’assemblée annuelle de l’entreprise gérant les installations de la capitale, jeudi.