Une équipe d'Hydro-Québec répare une ligne à haute tension à Laval, mercredi.

La situation s’améliore, mais encore des milliers de clients d’Hydro-Québec sans électricité

QUÉBEC - Le travail des équipes d’Hydro-Québec a permis de résorber une situation délicate pour la plupart des clients de la couronne nord de Montréal privés d’alimentation électrique depuis le début de la semaine.

À 7h00 jeudi, un peu plus de 12 300 clients étaient privés de courant, surtout à Laval et dans les régions de Lanaudière et des Laurentides.

Il s’agit de quelques milliers de sinistrés de plus qu’à 4h00; Hydro-Québec explique que lors des travaux de rebranchement, il faut parfois provoquer de brèves interruptions de courant pour permettre aux équipes d’oeuvrer en sécurité.

Au lever du jour, mercredi, ce nombre dépassait les 106 000 clients. Au plus fort de la situation provoquée par les pluies verglaçantes du début de la semaine, la panne touchait plus de 313 000 abonnés.

La société d’État est confiante que le retour du courant puisse être complété pour tous pendant la journée de jeudi.

Depuis lundi soir, plusieurs citoyens ont tenté de se réchauffer en utilisant des sources de chauffage d’appoint, ce qui a entraîné des intoxications au monoxyde de carbone. Jeudi matin, les autorités de Laval ont fait savoir que trois autres personnes avaient été admises la veille à l’hôpital pour une telle raison, portant à 46 le nombre de victimes du monoxyde de carbone depuis le début de la semaine dans la ville.

Mercredi, Hydro-Québec a été aux prises avec d’innombrables micro-pannes, le verglas privant de service des clients individuels dans de nombreux cas plutôt que de grandes zones de plusieurs abonnés qui peuvent être rebranchés avec une seule intervention.

Fort heureusement, les conditions météorologiques se sont améliorées et les équipes d’Hydro-Québec ont été en mesure de concentrer leurs efforts sur les zones les plus sinistrées.

Plusieurs centres d’hébergement ont été aménagés dans les zones les plus sinistrées et les autorités invitaient fortement les ménages touchés à s’y rendre plutôt que de tenter de chauffer leur résidence avec des moyens les plaçant à risque.

Selon Environnement Canada, de belles journées sont à venir cette semaine, même si les températures demeureront froides.