Michael B. Jordan et Chadwick Boseman dans La panthère noire

La panthère noire se hisse dans une classe à part au box-office

LOS ANGELES — Les aventures du premier super-héros noir La panthère noire ont continué de marquer l'histoire du box-office nord-américain en dépassant les 100 millions $ de recettes pour un deuxième week-end d'exploitation, un club très fermé de seulement quatre films désormais, selon des spécialistes.

Entre vendredi et dimanche, le 18e film de l'univers Marvel a engrangé 108 millions $ aux États-Unis et au Canada, ce qui est la deuxième plus grosse recette pour un deuxième week-end derrière Star Wars : le réveil de la force et ses 149,2 millions $, a fait valoir Disney, propriétaire des studios Marvel, dimanche dans un communiqué.

Deux autres films avaient franchi la barre des 100 millions $ pour leur deuxième week-end : Monde jurassique (106,6 millions $ en 2015) et Les Avengers : le film (103,1 millions $ en 2012).

Il est aussi le plus rapide des films Marvel à rapporter 400 millions $ en Amérique du Nord.

Selon Paul Dergarabedian, de la société spécialisée Comscore, le film a déjà rapporté 704 millions $ dans le monde. Et il n'est pas encore sorti en Chine et au Japon, ni partout en Russie.

La panthère noire a été réalisé par le metteur en scène noir Ryan Coogler (Creed, Fruitvale Station), avec une distribution d'acteurs noirs parmi les plus prisés de Hollywood : Chadwick Boseman, l'oscarisée Lupita Nyong'o, Angela Bassett, Forest Whitaker, Daniel Kaluuya...

En deuxième position, une nouvelle sortie : Soirée de jeux, de Jonathan Goldstein et John Francis Daley avec Jason Bateman et Rachel McAdams, qui a rapporté 16,6 millions $, selon les chiffres provisoires de la société Exhibitor Relations publiés dimanche.

Un couple, Max et Amy, organise chaque semaine une séance de jeu. Jusqu'à ce qu'une soirée spéciale avec le polar comme thème, préparée par le frère de Max, ne déraille au point que les participants se demandent si le jeu n'est pas devenu réalité.

La troisième marche du podium est occupée par Pierre Lapin, avec 12,5 millions $ estimés sur le week-end et 71,3 millions $ en trois semaines. Il raconte les péripéties du célèbre personnage créé par l'auteure britannique Beatrix Potter.

Au quatrième rang, avec 11 millions $, se hisse un nouveau venu, le film de science-fiction Annihilation avec Natalie Portman, Jennifer Jason Leigh et Gina Rodriguez.

Dans cette adaptation du livre éponyme de Jeff VanderMeer, une équipe de scientifiques s'enfonce dans une mystérieuse zone de quarantaine aux paysages et créatures extraordinaires.

Cinquante nuances plus claires se place en cinquième position avec 6,9 millions $ sur trois jours et 89,6 millions $ en trois semaines.