Eddie Matthew Henshaw, âgé de 45 ans, retrouvera la liberté après avoir purgé une peine d’incarcération pour des infractions sexuelles.

La GRC annonce la libération d’un contrevenant à risque élevé

WINDSOR, N.-É. - La Gendarmerie royale du Canada (GRC) avise la population qu’un contrevenant qu’elle considère à risque élevé de récidive doit être libéré ce mercredi du Pénitencier de Dorchester, dans le sud-est du Nouveau-Brunswick.

Eddie Matthew Henshaw, âgé de 45 ans, retrouvera la liberté après avoir purgé une peine d’incarcération pour des infractions sexuelles.

La GRC signale que le dossier criminel de cet homme remonte à 1993 et comprend des condamnations pour voies de fait causant des lésions corporelles, voies de fait et agression sexuelle.

Eddie Matthew Henshaw devra respecter des conditions pendant deux ans, notamment une interdiction d’être en possession de certaines armes, d’avoir en sa possession ou de consommer de l’alcool ou des médicaments sans ordonnance et de communiquer avec ses victimes.

Il lui est interdit d’avoir des contacts avec des enfants âgés de moins de 16 ans ou de se trouver à moins de 100 mètres de tout endroit où l’on peut raisonnablement s’attendre à ce que des enfants de moins de 16 ans soient présents.

L’avis de la GRC s’adresse particulièrement aux résidants de la région de Windsor, dans le nord de la Nouvelle-Écosse.

Le contrevenant a la peau brun pâle, mesure 6 pi 1 po, pèse 180 livres et a les yeux bruns et les cheveux bruns.