Le visage de Roger Federer en dit long sur l’état d’esprit du joueur d’origine suisse à la suite de sa défaite aux mains de Dominic Thiem. Federer, qui tentait de mériter un troisième titre à Madrid, a vu son parcours s’arrêter en quarts de finale.

La fin pour Federer à Madrid

MADRID — Roger Federer a gaspillé deux balles de match avant de s’incliner 3-6, 7-6 (11), 6-4 face à Dominic Thiem en quarts de finale de l’omnium de Madrid.

Thiem, cinquième tête de série, a tenu tête à Federer lors du bris d’égalité de la deuxième manche et il a réussi le bris deux fois à la troisième pour sceller l’issue d’un match qui a duré plus de deux heures.

Thiem, finaliste à Madrid ces deux dernières saisons, affrontera Novak Djokovic, no 1 mondial, qui n’a pas eu à jouer son quart de finale après le forfait de Marin Cilic en raison d’une intoxication alimentaire.

Federer avait sauvé deux balles de match lors d’une victoire à l’arraché en trois manches contre Gaël Monfils, jeudi. L’omnium de Madrid est son premier tournoi sur terre battue en trois ans.

Federer, quatrième tête de série, a fait l’impasse sur la terre battue ces deux dernières saisons afin de se ménager pour le reste de la saison. Il a décidé de revenir cette année en préparation de sa première présence aux Internationaux de France depuis 2015.

Federer tentait de mériter un troisième titre à Madrid, et son premier depuis 2012. Il a déjà remporté des titres sur le ciment cette saison à Dubaï et à Miami.

Thiem a l’occasion de remporter son troisième titre de l’année après ses victoires à Barcelone et à Indian Wells, où il a battu Federer lors d’une finale en trois sets.

Stefanos Tsitsipas a eu raison d’Alexander Zverev, 7-5, 3-6 et 6-2. Le Grec de 20 ans a signé trois des quatre bris de la rencontre.

Son prochain rival sera Rafael Nadal, auteur d’une victoire éclair face à Stan Wawrinka : 6-1 et 6-2, en 69 minutes. Tsitsipas a un dossier de 0-3 contre l’Espagnol, qui a remporté le tournoi cinq fois. Nadal a remporté les sept manches qu’il a disputées contre le Grec.

Nadal en sera à sa 70e demi-finale en série Masters 1000.

Face à Wawrinka, Nadal a dominé 4-0 pour les bris. Au service, il n’a permis que sept points, n’allouant pas de balle de bris.

«C’était l’un de mes meilleurs matches depuis longtemps, a dit Nadal, le numéro 2 de l’ATP. C’était mon meilleur match sur terre battue cette année. À ce point-ci de la saison, c’est très encourageant.»

Au tableau féminin, Simona Halep renoue avec la finale à Madrid pour la première fois depuis 2017 grâce à sa victoire de 6-2, 6-7 (2), 6-0 aux dépens de Belinda Bencic.

La championne de Roland-Garros peut déloger Naomi Osaka du premier rang mondial si elle remporte la finale, samedi, dans la capitale espagnole.

L’autre demi-finale opposera Sloane Stephens et Kiki Bertens, finaliste l’année dernière.

Un bon départ

Federer, âgé de 37 ans, a pris un bon départ contre Thiem sur le court central de la Caja Magica, brisant le service de l’Autrichien tôt dans le match pour s’adjuger facilement la première manche. Il n’a pas profité de cinq balles de bris au cours de la seconde, puis il a détenu une balle de match à 8-7 et à 10-9 au bris d’égalité avant que Thiem ne provoque la manche décisive en convertissant sa sixième balle de bris.

Thiem a réussi le bris pour la première fois lors du troisième jeu de la troisième manche, convertissant sa neuvième balle de bris du match. Federer a repris le bris pour faire 4-4, mais il s’est rapidement retrouvé en arrière 0-40 au jeu suivant et n’a pas pu s’en sortir. Thiem a ensuite servi pour la victoire.

Thiem a remporté les deux derniers matchs qu’il a disputés contre Djokovic, qui a bénéficié d’une journée de congé en raison du forfait de Cilic.

«C’était censé être un bon match, a mentionné Djokovic, qui n’a joué que quatre manches cette semaine. Je suis retourné sur le court, je me suis entraîné pendant une autre heure et j’ai bien transpiré. Heureux d’être frais et dispo pour ma demi-finale.»

Djokovic est en quête d’un troisième titre à Madrid et de son deuxième de la saison après avoir remporté les Internationaux d’Australie.

Par ailleurs, la Canadienne Gabriela Dabrowski et sa partenaire Xu Yifan ont obtenu leur billet pour la finale du double, après avoir aisément pris la mesure de Jelena Ostapenko et de Vera Zvonareva 6-4, 6-4.

Elles affronteront en finale les cinquièmes têtes de série, Hsieh Su-wei et Barbora Strycova.

***

Auger-Aliassime et Shapovalov : rencontre improbable à Rome

Contrairement à ce qu’ils ont vécu à Madrid, Félix Auger-Aliassime et Denis Shapovalov ne s’affronteront pas au Masters de Rome la semaine prochaine, du moins pas à moins qu’ils accèdent tous les deux à la finale.

À la suite du tirage au sort effectué vendredi, Auger-Aliassime a rendez-vous avec le Craote Borna Coric, 13e tête de série, au premier tour tandis que Shapovalov aura pour adversaire l’Espagnol Pablo Carreno Busta à cet autre tournoi sur terre battue qui sert de préparation à Roland-Garros.

Shapovalov, 20e joueur mondial, vaincu par Auger-Aliassime au premier tour
à Madrid dimanche dernier, n’a pas hérité d’une moitié de tableau facile puisqu’il ferait face au favori Novak Djokovic s’il franchit la première ronde.

Auger-Aliassime figure dans la deuxième moitié du tableau et il pourrait affronter Roger Federer dès les huitièmes de finale. Le Québécois de 18 ans s’est incliné aux mains de Rafael Nadal au deuxième tour à Madrid.

Federer, no 3, est toujours inscrit au tournoi, lui qui renoue avec la terre battue cette saison après avoir boudé cette surface ces deux dernières années. Il a été éliminé par Dominic Thiem, vendredi, à Madrid.

Rafael Nadal sera également de la partie à Rome.   La Presse canadienne