Danielle McCann

La détresse au travail des infirmières «doit cesser», dit la ministre McCann

MONTRÉAL - La nouvelle ministre de la Santé, Danielle McCann, réitère ses promesses d'abolir les heures supplémentaires obligatoires que doivent faire les infirmières et de créer davantage de postes attrayants et à temps complet. Et elle compte s'atteler à la tâche rapidement.

La ministre de la Santé et des Services sociaux s'est ainsi adressée, mardi matin, aux quelque 2700 membres de l'Ordre des infirmières et infirmiers du Québec réunis en congrès à Montréal.

Lire aussi: Entente de principe: les infirmières disent oui à 81 %

Dans le cadre d'une allocution qui a été maintes fois interrompue par les applaudissements, la ministre McCann a dit vouloir «redonner une qualité de vie» aux infirmières et leur redonner «du pouvoir» et de l'autonomie professionnelle.
Elle s'est aussi dite «extrêmement préoccupée» par l'augmentation du nombre de congés de maladie et la détresse au travail vécue par les infirmières. «Cela doit cesser», a-t-elle lancé.
Et alors que plusieurs observateurs ont reproché à son prédécesseur, Gaétan Barrette, d'avoir centralisé les pouvoirs de décision dans le réseau de la santé, la ministre McCann a dit vouloir les rapprocher du terrain.