Après le bronze au 500 m et au 1500 m, Boutin s’est une fois de plus hissée sur le podium grâce à une prestation inspirée qui a soulevé les cris de joie des nombreux parents et amis présents une fois de plus aux aurores à la Cage aux sports de Sherbrooke.

Kim Boutin écrit l’histoire

La Sherbrookoise Kim Boutin a de nouveau écrit le livre d’histoire du patinage de vitesse courte piste au Canada en récoltant une troisième médaille individuelle, jeudi, une médaille d’argent, lors de la finale du 1000 m.

Après le bronze au 500 m et au 1500 m, Boutin s’est une fois de plus hissée sur le podium grâce à une prestation inspirée qui a soulevé les cris de joie des nombreux parents et amis présents une fois de plus aux aurores à la Cage aux sports de Sherbrooke.

Lire aussi:

Journée mouvementée pour la famille de Kim Boutin

Le patinage de vitesse courte piste est une religion en Corée

Courte piste: les malheurs de Christie la "maudite"

La Sherbrookoise a été dans le coup pendant toute la course et a concrétisé sa deuxième place lorsque, revirement dramatique, les deux patineuses sud-coréennes Choi Minjeong et Shim Sukhee se sont touchées et ont chuté.

C’est la Néerlandaise Suzanne Schulting qui a récolté l’or, tandis que l’Italienne Arianna Fontana terminait troisième.

Avec trois médailles en poche, Kim Boutin a de bonnes chances d’être le porte-drapeau de la délégation canadienne à la cérémonie de clôture.

« Je n’ai pas pensé du tout pendant toute la course. Je suis vraiment comblée », a-t-elle indiqué après la course à Radio-Canada.


« Je patine juste pour moi. »
Kim Boutin

Boutin a surmonté plusieurs obstacles en route vers ses premiers Jeux olympiques; une blessure au dos et une pause de six mois loin de la glace.

« Pour moi, c’est super beau de voir ça, je patine juste pour moi, j’ai vraiment compris quelque chose qui va me suivre toute ma vie. C’est beaucoup d’efforts, c’est moi qui l’ai fait et c’est très gratifiant. »
Le soutien de la famille a été une clé de son succès, confirme Boutin

« Mes parents ont été beaucoup présents dans les moments un peu plus difficiles, où on se remet en question. On se rend compte que les gens qui nous ont vu grandir depuis qu’on est petits sont là et ils comprennent, c’est incroyable. Ils vont toujours être là pour nous. »

Près d’une centaine de personnes se sont levées très tôt jeudi matin afin d’assister aux rondes de qualification du 1000 m, encore une fois sur l’écran géant de la Cage Brasserie sportive.

Les parents, amis et amateurs ont retenu leur souffle pendant une bonne partie de la finale, qui fut extrêmement serrée.

Mais dès que les Sud-coréennes ont chuté, confirmant pratiquement la deuxième place de Boutin et évacuant une grande menace, la Cage a explosé de joie.

« On souhaitait un dénouement comme ça. Que Kim participe aux Jeux olympiques, c’est extraordinaire. Qu’elle revienne avec trois médailles, j’ai pas de qualificatif. On est heureux pour elle, elle a réussi ses Olympiques », a dit l’oncle de Kim Boutin, Alain Gauvreau.

« On a adoré l’idée de pouvoir regarder les courses de Kim ici, avec beaucoup de monde, c’est beaucoup mieux que d’être seul dans son salon. On voit que beaucoup de gens connaissent Kim et sont venus l’encourager pendant les six jours qu’on est venus ici. L’ambiance est fantastique. On vit ça à distance, comme si on y était. »

Boutin a facilement remporté sa vague quart de finale en menant son 1000 m pratiquement de bout en bout. Elle a résisté aux assauts de la patineuse sud-coréenne, tandis que Marianne St-Gelais n’a pu se classer pour l’étape suivante, terminant 3e de la vague. Une déception dans son cas

En demi-finale, Boutin a une fois de plus explosé et, démarrant du couloir intérieur, a rapidement dicté le tempo en menant le quatuor.

Encore une fois, elle a dominé sa vague pour se classer en finale, pendant que Valérie Maltais était pénalisée et exclue.

Sherbrooke honorera Kim et Alex

La Ville de Sherbrooke honorera ses deux athlètes olympiques lors d’un événement dont les modalités seront annoncées prochainement.

La médaille d’argent et les deux médailles de bronze de Kim Boutin en patinage de vitesse courte piste et la performance d’Alex Boisvert-Lacroix en patinage de vitesse longue piste ont soulevé les passions des Sherbrookois qui ont suivi les compétitions au cours des derniers jours, souligne-t-on.

La Ville de Sherbrooke tient à féliciter chaleureusement Kim Boutin et Alex Boisvert-Lacroix pour leurs performances aux Jeux olympiques d’hiver de PyeongChang 2018.

« C’est avec beaucoup de fierté que j’ai suivi les performances de ces deux admirables athlètes. Leurs prouesses sauront assurément inspirer de nombreux jeunes sherbrookois et sherbrookoises à se dépasser pour atteindre leurs propres objectifs », indique Steve Lussier, maire de la Ville de Sherbrooke.