Peu après minuit vendredi, Kevin Hart a écrit qu'il se retirait en tant qu'animateur de la prestigieuse soirée parce qu'il ne voulait pas être une source de distraction.

Kevin Hart renonce à animer les Oscars deux jours après avoir été nommé

NEW YORK — Deux jours à peine après avoir été nommé hôte des Oscars, Kevin Hart a démissionné à la suite d'un tollé suscité par d'anciens messages homophobes du comédien sur le réseau social Twitter.

Peu après minuit vendredi, Hart a écrit qu'il se retirait en tant qu'animateur de la prestigieuse soirée parce qu'il ne voulait pas être une source de distraction. Il a ajouté qu'il s'excusait sincèrement auprès de la communauté LGBTQ pour les propos insensés qu'il a tenus jadis.

L'humoriste, qui est en Australie pour une tournée de spectacles, a également gazouillé vendredi matin une citation de Martin Luther King soutenant que «la véritable grandeur d'un homme ne se mesure pas à des moments où il est à son aise, mais lorsqu'il traverse une période de controverses et de défis».

Plus tôt jeudi soir, le comédien avait refusé de s'excuser pour les micromessages qui avaient refait surface après avoir été confirmé mardi comme hôte des Oscars. Dans une vidéo sur Instagram, Kevin Hart a déclaré que l'Académie des arts et des sciences du cinéma lui avait donné un ultimatum : s'excuser ou «nous allons devoir passer à autre chose et trouver un autre hôte».

Kevin Hart a choisi de de pas transmettre ses excuses, expliquant qu'il s'était déjà expliqué à ce sujet à de nombreuses reprises.

L'académie du film n'a pas répondu aux messages jeudi soir.

Le comédien a depuis supprimé certains des tweets homophobes, datant pour la plupart de 2009 à 2011. Mais ils avaient déjà été capturés par des internautes et partagés en ligne.

En 2011, il a écrit : «Yo, si mon fils rentre à la maison et essaie de jouer avec la maison de poupée de ma fille, je vais lui casser sur la tête et dire "arrête ça, c'est gay"».

Dans un précédent article publié jeudi, Kevin Hart a suggéré sur Instagram que les critiques devraient «cesser d'être négatives» à propos de ses messages publiés il y a plusieurs années.

«J'ai presque 40 ans. Si vous ne croyez pas que les gens changent, grandissent, évoluent? Je ne sais pas quoi vous dire», a lâché Hart, qui a conclu en majuscules : «J'aime tout le monde».

L'académie du film a reporté la cérémonie de cette année au 24 février, laissant aux producteurs peu de temps pour trouver un remplaçant.