Jour 2 du Sommet du G7 d'heure en heure

17h32 Par l'entremise de son compte Twitter, le président français Emmanuel Macron affirme que «le sommet #G7Charlevoix nous a permis de préserver l'unité sur tous les sujets sur lesquels c'était possible».

17h25 Vu sur le compte Twitter de l'adjoint exécutif de Justin Trudeau, Philip Proulx, une portion du programme artistique offert aux leaders du G7, vendredi soir. Sur la vidéo, on peut apercevoir la chanteuse Geneviève Jodoin interprétant «Hallelujah», de Leonard Cohen, autour d'un feu de camp, sur la terrasse du Manoir Richelieu.

17h07 Justin Trudeau explique que le déploiement sécuritaire à Québec et dans Charlevoix a été influencé par l’expérience du Sommet des Amériques, en 2001. Si son gouvernement est critiqué pour en avoir trop fait, «c’est le moindre des malheurs », comparé à du grabuge ou des blessures, croit-il. Patricia Cloutier

17h Le premier ministre Justin Trudeau plaide que ceux qui pensaient qu’un court séjour dans Charlevoix allait changer totalement la philosophie de Donald Trump sur le commerce avaient peut-être mis «les attentes un petit peu trop hautes». Patricia Cloutier

Le premier ministre canadien Justin Trudeau

16h49 La manifestation «Uni-e-s face au G7», de la coalition formée du Forum alternatif au G7 et du RÉPAC 03-12, s'est terminée dans le calme, à la Fontaine de Tourny. La foule s'est ensuite dispersée. Henri Ouellette-Vézina

16h30: Justin Trudeau annonce que le G7 publie un communiqué conjoint et remercie les gens de Charlevoix pour leur «accueil légendaire». Patricia Cloutier

16h30 Les manifestants d'«Uni-e-s face au G7» ont fait un arrêt à place D'Youville, où les dirigeants de la coalition ont pris la parole pour promouvoir l'égalité des sexes et dénoncer la répression policière. Le groupe a ensuite pris la direction de l'avenue Honoré-Mercier pour remonter vers le parlement. La fin de la manifestation est imminente. Henri Ouellette-Vézina

15h30 Après le point de presse des porte-paroles de la coalition formée du Forum alternatif au G7 et du RÉPAC 03-12, Anne-Valérie Lemieux-Breton, Dominique Daigneault et Gilles Vaillancourt, la manifestation «Uni-e-s face au G7» s'est mise en branle à la Fontaine de Tourny, en direction du Château Frontenac. La centaine de manifestants dénoncent les politiques néo-libérales, telles que l'austérité et la privatisation, qui accentuent les inégalités. Le groupe s'est également élevé contre le caractère anti-démocratique et le manque de transparence du Sommet du G7, en plus de décrier les sommes beaucoup trop importantes qui y ont été investies, ainsi que les mesures de sécurité démesurées et la répression policière qui accompagnent l'événement. En outre, la coalition a voulu démontrer qu'elle ne se laisserait pas intimider par l'«état-policier». Henri Ouellette-Vézina

15h Les manifestants ont complètement désertés la zone de libre expression de La Malbaie. Un seul homme réclamant une enquête sur le World Trade Center se trouvait sur le site un peu avant 15h. «Je n’ai pas beaucoup de compétition», lance le manifestant assis sur une chaise pliable. Les quelques centaines de personnes qui s’y trouvaient en début d’après-midi ont tous quitté en milieu d’après-midi. (Le Quotidien, Laura Lévesque)

14h58 Les organisateurs de la manifestation «Uni-e-s face au G7», la Coalition pour un Forum alternatif au G7 et RÉPAC 03-12, tiennent une conférence de presse à la Fontaine de Tourny. Henri Ouellette-Vézina

14h11 L'activiste Malala, jeune star internationale du mouvement féministe, s'est tournée vers son compte Twitter samedi pour applaudir le premier ministre Justin Trudeau, qui a «rempli sa promesse» faite il y a un an, de mettre la question de l'éducation des filles à l'agenda du Sommet du G7 et de s'engager à y consentir une aide de 2,9 milliards de dollars, avec les autres pays du G7 et la Banque mondiale.

13h45 Le président français Emmanuel Macron confirme la ratification d'une «déclaration conjointe sur le commerce», mais «qui ne règle pas tout» pour les dirigeants du G7. (AFP)

Le président français Emmanuel Macron pendant sa participation à la plénière des pays invités au G7, à La Malbaie, samedi.

13h04 En rappel, la chronique de notre chroniqueur François Bourque, qui s'est mis à la chasse aux manifestants, vendredi: En attendant Godot

13h Le bruit d’un hélicoptère qui survolait la ville de Québec, samedi matin, a suscité la grogne de la députée de Taschereau, Agnès Maltais, qui a manifesté son mécontentement sur les médias sociaux. «05:45 les hélicoptères grondent toujours au-dessus de la ville. Quelle est la menace?», a écrit la députée sur Twitter. À la Gendarmerie royale du Canada (GRC), on indique qu’il est possible que des hélicoptères ait patrouillé le ciel de Québec samedi matin, or durant la nuit, aucun appareil n’a quitté le sol, a assuré Magdala Turpin. «Il n’y a pas juste des hélicoptères des autorités, comme la GRC ou les Forces canadiennes. Il y en a aussi des médias et d’autres qui appartiennent à des particuliers», a ajouté la porte-parole. Ce n’est pas le premier message de Mme Maltais durant le G7. Vendredi, elle a publié une vidéo des policiers de l’anti-émeute sur la rue Saint-Jean, qui bloquent la route, alors qu’on ne voit aucun manifestant. 

12h45 Les membres de Québec libre en action ont scandé plusieurs slogans indépendantistes à leur arrivée dans la zone de libre expression à La Malbaie. «Québec libre!» «Non, à la soumission!»
Près d’une vingtaine de sympathisants de ce groupe disant s’opposer à la mondialisation et prôner l’autosuffisance du Québec, ont manifesté à Charlevoix, samedi après-midi. Le clan est connu aussi pour ses critiques envers l’immigration «illégale». Les membres ont déjà manifesté près des frontières américaines. (Le Quotidien, Laura Lévesque)

12h29 La chancelière allemande Angela Merkel a annoncé que les dirigeants du G7 s'étaient mis d'accord sur une position commune sur le commerce, bien que des divergences persistent. «Je pars du principe que nous aurons un texte commun sur le commerce», a-t-elle annoncé lors d'un point presse à La Malbaie. «Mais cela ne résout pas les problèmes dans le détail. Nous avons des conceptions différentes avec les États-Unis», a-t-elle ajouté. Selon elle, un communiqué commun sera publié, mais il marquera l'exception américaine sur les questions environnementales et climatiques. (AFP)

La chancelière allemande Angela Merkel en discussion avec le président américain Donald Trump, à La Malbaie, vendredi.

12h Plus d’une centaine de Vietnamiens d’origine dénonce la présence du premier ministre communiste Nguyễn Xuan Phuc, au Canada. Invité par Ottawa pour parler d’environnement, le dirigeant vietnamien était de passage à Québec, vendredi, en marge du G7. «Pour parler d’amélioration d’environnement, ce n’est pas le bon gars à inviter. Il détruit l’environnement», dénonce Danh Nguyen, de Montreal. Ce dernier fait référence au scandale Formosa, une entreprise chinoise qui a reçu un certificat d’exploitation de plusieurs dizaines d’années de la part du Vietnam. Une fuite toxique a causé la mort de millions de poissons, retrouvés du près de 30 km de plage. Le leader communiste aurait aussi demandé de l’aide au Canada pour payer les programmes environnementaux dans son pays. «On est des Canadiens. Ce sont nos impôts que le premier ministre Vietnamien demandent. Et il n’a rien fait encore pour régler les dommages», dénonce le représentant de la communauté vietnamienne montréalaise. (Le Quotidien, Laura Lévesque)

11h15 Le président américain Donald Trump a quitté le Manoir Richelieu, en fin d'avant-midi samedi, faisant au passage un beau coup de publicité au restaurant St-Hubert de l'endroit.

11h L'Élysée a fait savoir samedi que les négociations en cours au G7 étaient «en bonne voie» d'aboutir à un accord sur un communiqué final, au second et dernier jour du sommet au Canada. Il y a une «forte probabilité» que les sept signent un communiqué commun, selon Paris, un texte qui mentionnerait toutefois l'exception américaine sur le climat. Sur le commerce, les négociations portent sur une formule qui appellerait à la modernisation de l'Organisation mondiale du commerce, afin de satisfaire la délégation américaine. (AFP)

10h54 À La Malbaie, un motocycliste aux allures de pro-Trump a attiré les regards, samedi matin. Armé d'une affiche disant «Je t'aime Trump», le motards avec les grosses lunettes jaunes a sillonné le boulevard de Comporté et plusieurs petites rues. Mais après vérification, l’homme de Clermont n’était pas là pour clamer son amour au président américain. «Si j’étais arrivé avec une pancarte “Fuck Trump”, on ne m’aurait pas laissé passer», lance celui qui préfère ne pas divulguer son nom. (Le Quotidien, Laura Lévesque)

Au point de contrôle, les policiers lui ont demandé de retirer ses lunettes et prouver son identité. Le motocycliste a rapidement repris la route, en criant «Make America great again». «C’était plus une blague. Il ne se passe tellement rien ici. Je voulais mettre de l’ambiance», admet le motocycliste.

10h40 Le président américain Donald Trump a réaffirmé son intention de maintenir la ligne dure en ce qui a trait au commerce international dans un point de presse où il s'en est également pris aux reporters affectés à la couverture de la Maison Blanche, dont CNN. Il a en outre indiqué que «tous les sujets» seraient à l'ordre du jour de sa rencontre avec le leader nord-coréen Kim Jong Un, dans les prochains jours, à Singapour.

10h15 Donald Trump accorde son unique point de presse du G7 à La Malbaie. Dit qu’«en haut de la liste» des discussions, il y a eu la question des échanges commerciaux, qui provoquent des injustices pour les Américains. «On a profité de nous pendant des décennies.» Il dit ne pas blâmer les autres leaders du G7 pour cette situation. Il les félicite même d’avoir signé ces ententes, «qui ont été si bonnes pour leurs nations et si mauvaises pour notre nation.» Patricia Cloutier

10h10 En rappel, la chronique de notre chroniqueuse Mylène Moisan, qui a visité la zone de libre expression à La Malbaie, vendredi: Le monde est petit

10h05 Départ imminent de Donal Trump. Marine One attend sur les terrains du Manoir Richelieu. Il sera escorté par de nombreux hélicoptères Osprey de la US Marine Corps. Jean-François Néron

9h47 Vu sur le fil Twitter du correspondant de CBS News à la Maison Blanche, Mark Knoller: «Ce soir [hier], les leaders du G7 vont s'asseoir autour d'un feu de camp avec vue sur le fleuve Saint-Laurent, et seront divertis par des artistes ayant des liens avec la région de Charlevoix, incluant le Cirque du Soleil. Ce genre de soirée de divertissement est une tradition des sommets du G7.

9h40 Manifestation d'OXFAM-Québec sur les changements climatiques, au Parc de la Francophonie.

9h Les dirigeants du G7 participent au déjeuner du Conseil aviseur sur l'égalité des genres, au Manoir Richelieu, samedi. Déjeuner auquel le président américain Donald Trump est arrivé en retard, faisant du coup les manchettes des médias américains.

Le président français Emmanuel Macron jette un regard en direction de son homologue américain Donald Trump pendant le déjeuner du Conseil aviseur sur l'égalité des genres, samedi.
Le président américain Donald Trump, qui était en discussion avec des membres de son personnel samedi matin, s'est présenté en retard au déjeuner du Conseil aviseur sur l'égalité des genres.