Investissements de 128,4 M$ et 170 emplois chez TEKNA

L’entreprise sherbrookoise TEKNA annonce des investissements majeurs allant jusqu’à 128,4 millions $ ainsi que la création de 170 emplois.

Le projet permettra à l’entreprise de renforcer sa position en fabrication industrielle de poudres métalliques destinées principalement aux marchés de l’impression 3D et de la microélectronique.

TEKNA a procédé à cette annonce du projet  jeudi après-midi, en présence de Navdeep Bains, ministre fédéral de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique, et de la députée de Compton-Standstead, Marie-Claude Bibeau, ministre du Développement international et de la Francophonie. Le député de Sherbrooke, Luc Fortin, ministre responsable de la région de l’Estrie, était aussi présent pour les annonces de soutien financier des gouvernements respectifs.

Le projet prévoit l’agrandissement de l’usine de fabrication de poudres dans le parc industriel de Sherbrooke. Il permettra à TEKNA de diversifier sa gamme de poudres métalliques sur les marchés mondiaux et d’augmenter fortement sa capacité de production, pour atteindre plus de 1000 tonnes par année.

Le projet consolidera les 150 emplois actuels à Sherbrooke, dont 50 nouveaux postes ont été créés dans la dernière année.   À terme, ces nouvelles embauches porteront à plus de 270 le nombre d’employés œuvrant chez TEKNA, renforçant du même coup les assises de l’entreprise à Sherbrooke, note un communiqué de presse.

Le gouvernement fédéral investira jusqu’ à 21,1 millions $ dans l’entreprise.  L’investissement du gouvernement provincial est de 9,4 millions $.

TEKNA, dont le siège social est situé à Sherbrooke, est une filiale d'Arendals Fossekompani ASA. La société exploite des centres de production au Québec et en France, ainsi que des bureaux de ventes et de distribution en Chine, en Inde et en Corée du Sud.

TEKNA développe et fabrique des poudres métalliques de haute pureté pour des applications telles que l’impression 3D et la microélectronique ainsi que des systèmes plasma inductifs optimisés pour la recherche et la production industrielle.