Le spectacle pyrotechnique <em>Illumination</em> a mis de la couleur dans le ciel de Gatineau samedi soir.
Le spectacle pyrotechnique <em>Illumination</em> a mis de la couleur dans le ciel de Gatineau samedi soir.

Illumination dans le ciel de Gatineau [PHOTOS] 

Julien Coderre
Julien Coderre
Le Droit
C’est le cas de le dire, le ciel gatinois en a vu de toutes les couleurs samedi soir.

Sur le coup de 21 h, pas moins de huit feux d’artifice ont été lancés simultanément dans les airs et ont presque illuminé l’ensemble du territoire de Gatineau pendant une quinzaine de minutes grâce à plus de 8000 pétards.

Organisé par les Grands Feux du Casino Lac-Leamy et le Festival de montgolfières de Gatineau (FMG), le fameux spectacle pyrotechnique baptisé Illumination a débuté sur les airs de la chanson À bout portant de Marie-Mai. La trame sonore — qui se voulait 100 % québécoise — était d’ailleurs diffusée en même temps que le spectacle sur les ondes du 94,9 Rouge FM.

Au cours de la dernière semaine, les organisateurs d’Illumination promettaient d’offrir à des dizaines de milliers de Gatinois un spectacle pyrotechnique qui serait visible d’est en ouest, et ce, « dans le confort de leur cour arrière ou de leur balcon ». L’objectif derrière cette façon de faire était  de favoriser le respect des mesures sanitaires et d’éviter de trop gros rassemblements.

Pour Alex, une Gatinoise demeurant sur la rue Sunset dans le secteur de Gatineau, l’idée était « géniale ».

« C’est une des seules activités qu’on a eues cet été à cause de la COVID-19 et ça fait vraiment du bien, lance-t-elle. C’est le fun de voir que malgré la distance, peu importe où on se trouve dans la ville, on peut tous ressentir les émotions du spectacle en même temps. Je trouve que c’est rassembleur. »

Le spectacle pyrotechnique <em>Illumination</em>, présenté par les Grands Feux du Casino Lac-Leamy et le Festival de montgolfières de Gatineau, a mis de la couleur dans le ciel de Gatineau samedi soir.

Pour sa part, Étienne — un jeune homme originaire de Rimouski, mais qui habite désormais à Gatineau — a décidé de vivre ce spectacle chez sa copine, dans le secteur du Plateau.

« C’est la première fois que je vois un spectacle de feux d’artifice de la sorte, dit-il. C’était vraiment cool et dans le contexte de pandémie actuel, à mon avis, c’était parfait. Sans être rassemblés, on s’est quand même retrouvés à partager le moment avec des voisins qu’on voit moins que d’habitude. »

« Quand j’en ai entendu parler, poursuit-il, je n’avais pas beaucoup d’attente parce que je ne savais pas si j’allais réellement les voir et ce à quoi ça ressemblerait. Mais pour vrai, c’était super, on voyait très bien et ça permet de mettre un petit baume sur les activités que les gens n’ont pas pu faire. »

D’autres ont plutôt décidé de sortir de leur résidence et de se déplacer à la marina d’Aylmer pour apprécier les feux d’artifice.

Lors du passage du Droit sur les lieux, la plage de la marina était bondée de couples, d’amis et de familles.

« J’ai vraiment aimé la soirée, mentionne Charles. Habitant à Aylmer, je vais voir les feux d’artifice chaque année pour la Saint-Jean parce que ça se passe à la marina, mais cette année, ils ont été annulés. Ce soir, on a vraiment eu des beaux feux et ils ont duré assez longtemps. Des feux d’artifice, ça prenait ça dans notre été ! »

Le Service de police de la Ville de Gatineau soutient que tout s’est « bien passé ». Peu avant 23 h, aucun incident digne de mention n’avait été rapporté aux policiers.

Notons que huit sites de lancement échelonnés sur plus de 50 kilomètres avaient été sélectionnés par les organisateurs du spectacle, après que ces derniers en aient évalué près d’une trentaine.

Ceux et celles qui souhaiteraient revoir le spectacle Illumination peuvent le faire en se rendant sur la page Facebook des Grands Feux du Casino Lac-Leamy et celle du FMG.