Il aurait tenté de tuer sa conjointe à coups de machette

Un homme de 54 ans est accusé d’avoir tenté de tuer sa conjointe à coups de machette, dans la nuit de mardi à mercredi, à Gatineau.

Selon la Couronne, Jean Magambo aurait asséné des coups de machette à la victime, et proféré des menaces de tuer ou de causer des blessures importantes à trois autres membres de sa famille.

L’individu aurait aussi agi de façon harcelante envers la dame.

La victime, selon les informations disponibles mercredi après-midi, reposait toujours dans un coma artificiel.

Elle a été atteinte à la tête par le conjoint enragé, et présumément armé de la machette. Une chirurgie d’urgence a été nécessaire pour maintenir la femme en vie.

Le suspect, silencieux, a comparu mercredi après-midi, au palais de justice de Gatineau.

Cinq chefs d’accusation criminels ont été retenus par le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP).

La procureure de la Couronne, Me Isabelle Bouchard, s’est par ailleurs opposée à la remise en liberté provisoire du prévenu.

L’avocat de l’Aide juridique, Me Daniel Cyr, s’est entendu avec le ministère public pour remettre le dossier au 1er avril, le temps de prendre connaissance de la preuve recueillie contre son client.

Le tribunal a interdit au présumé agresseur d’entrer en communication, ou de tenter de le faire, avec quatre personnes de son entourage, dont la victime au dossier.

Les policiers de Gatineau ont été appelés au petit matin, mercredi, sur la rue Davidson Ouest. L’enquête se poursuit. Une partie de la scène de crime s’est déroulée dans la rue.